18 juin et profusion d’impostures gaullistes

par Laurent Herblay
mardi 23 juin 2020

La semaine dernière, nous avons célébré les 80 ans de l’appel du 18 juin, un anniversaire utile pour se souvenir de ce qu’il peut y avoir de grand dans la politique : vision, convictions, courage, au service de la France et des Français. Des qualités trop souvent portées disparues chez ceux qui nous dirigent. Mais si des opportunistes ont cherché à le récupérer, pas sûr qu’ils fassent illusion.

 
Emmanuel, Marine et les autres
 
Quelle tristesse de voir qu’au final, ce sont le président de la République et son opposante de 2017 qui ont su faire le plus parler d’eux pour cette cérémonie  ! En même temps, je suis convaincu que les Français sauront faire le tri et ont bien compris qu’il s’agissait d’une récupération éhontée. Ces gesticulations ne vont pas rapporter une voix, et, au contraire, irriteront probablement tous les vrais gaullistes de cœur. Bien sûr, en tant que président de la République, il était souhaitable que Macron rende un hommage à l’homme qui a probablement fait le plus pour notre pays depuis deux siècles au moins. Il ne pouvait pas ne rien faire. En outre, ces exercices d’hommage au passé sont souvent l’occasion de chercher à en tirer un profit d’image. Mais avec Macron, la manœuvre est bien trop grossière.
 
Si le roitelet se drappe dans une partie du cérémonial de la Cinquième République, je reste effaré par les comparaisons avec le Général. Même le parallèle avec son ascension en dehors des partis traditionnels est plus que contestable, et à part cela, il n’y a rien de commun. Macron, ce sont les soldes sans état d’âme du patrimoine industriel français, d’Alstom à Alcatel en passant par Technip et bien d’autres pépites. C’est un partisan de l’Europe supranationale aux vocations fédéralistes, que le Général a toujours combattue. C’est le partisan d’une start up nation aux traits grossièrement étasuniens… C’est un président au service de l’oligarchie qui méprise ouvertement le peuple. Et je ne parle même pas du style, quelques photos illustrant bien le grand écart extravagant entre les deux hommes.
 
Marine Le Pen, qui n’est plus à un changement d’opinion près, se dit désormais inspirée par le Général, dont le RN défendrait la ligne… Mais la ficelle est un peu grosse. Quand Florian Philippot revendiquait son attachement au Général, cohérent avec sa ligne sociale et souverainiste, Marine Le Pen avait ressenti le besoin en 2014 de prendre la plume pour écrire à certains soutiens du FN pour les rassurer sur le fait que le FN n’était pas un parti gaulliste et que la position de Philippot était marginale et non représentative… Il est un peu gros de faire un tel 180 degrés, après avoir refusé toute rupture avec l’UE. Et les racines du FN sont anti-gaullistes, depuis longtemps, dès 1965. Une nouvelle gesticulation de celle qui a souvent dit tout et son contraire depuis qu’elle fait de la politique, comme les autres.
 
Mais Macron et Marine Le Pen ne sont pas les seules impostures de la semaine passée. J’ai un peu de mal à voir certains membres de LR dénoncer la récupération des duettistes de 2017. La leçon de gaullisme d’un Bernard Accoyer, qui a soutenu le traité de Lisbonne, est illégitime. S’il est un point en totale contradiction avec le gaullisme, c’est bien la révoltante ratification du TCE-bis en 2008 par les parlementaires après le « non » retentissant des Français au TCE. Comment prétendre donner la moindre leçon de gaullisme quand on a trahi le vote des Français, alors que le Général avait fait du référendum un acte majeur de démocratie, dont la valeur du résultat dépassait même celle de son mandat…
 
Mais, ce que l’on pourra aussi conserver de cette semaine, c’est aussi l’attachement et la nostalgie toujours plus forts des Français à l’égard du Général, qui semble toujours plus grand par rapport à la petitesse de ceux qui lui ont succédé. Et les comparaisons de certains ont toutes les chances de faire ressortir le grand écart qu’il y entre eux et le grand homme de notre histoire.

Lire l'article complet, et les commentaires