2019 : Pour une Europe visage humain !

par Pierre Sarramagnan-Souchier
lundi 31 décembre 2018

Puisqu’en mai 2019 nous allons à nouveau élire des députés européens, nous devrions opter pour une Europe sociale et culturelle lumineuse des peuples concernés et non pour une Europe militaire dont rêve cette caste privilégiée des imbéciles corrompus, prétentieux, incapables et arrogants qui nous gouvernent actuellement. 
 

On reste quand même effaré de constater que leurs dirigeants privilégiés veuillent se créer une armée pour contrer des ennemis hypothétiques de l’Union européenne, alors qu’elle est incapable de s’entendre pour faire une Europe sociale où les peuples seraient heureux de vivre ensemble sur ce continent.

De plus les disparités des revenus des 27 pays membres sont tellement énormes, que l’on peut légitimement se demander de quelle Union européenne on parle ! ( Le classement du SMIC du plus haut au plus bas pour les pays de l’UE : 1998,59 € pour le Luxembourg et 260,76 € pour la Bulgarie ! ) Et c’est d’autant plus étonnant que les députés européens des 27 pays sont eux, tous rémunérés au même tarif ! S’agit-il de continuer à favoriser l’Union Européenne des banques, des capitaux, des firmes, des multinationales et leurs élus, en laissant à nouveau de côté les peuples qui la composent…
 
Dernièrement, le gouvernement français, après avoir opté pour une modernisation conséquente du nucléaire militaire semble ignorer la condition précaire de ses citoyens. Ce que dénonce une pétition du Mouvement de Paix pour le gel immédiat des programmes de modernisation des armes atomiques françaises qui permettrait de dégager une somme minimale de l’ordre de 18 à 20 milliards sur les 37 milliards d’€uros prévus. 
Rappelons que plus de 3,5 millions de citoyens sont au chômage et plus de 11 millions de pauvres dans ce pays subissent cette inconscience gouvernementale. C’est assez surprenant de constater également que ce pays cumule le plus haut niveau de taxes et impôts divers des pays de l’OCDE. S'il n’y a donc pas lieu de s’étonner du mécontentement des citoyens, on reste par contre atterré par la réponse du gouvernement d’une rare brutalité de ses services du maintien de l’ordre. Hélas, ces récentes révoltes spontanées et légitimes de ces dernières semaines en France pourraient cependant favoriser les montées des populismes et opportunistes au détriment des vraies revendications des peuples à vivre ensemble… Il conviendrait donc que des options destinées à favoriser la condition des peuples soient présentées aux citoyens aux prochaines élections européennes pour un futur plus radieux de ce continent.
 
Un conseil à rappeler avant toutes choses : “ Il ne faut jamais compter sur celui qui connaît le plaisir des armes ! ” (Syngué sabour ‘pierre de patience’ de Atiq Rahimi, 2008.). Donc les fanfarons qui se pavanent au sommet des états ne sont pas vraiment de bons conseils et il convient de s’en méfier. Réponse le 26 mai prochain… après votre vote citoyen européen lumineux…

Pierre Sarramagnan-Souchier, le 31 décembre 2018.

Note : La loi de programmation militaire 2019-2025 a l'objectif d'un effort équivalent à 2% du PIB en 2025, soit 295 milliards d’euros pour les forces armées professionnelles. (https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_programmation_militaire_2019-2025)

 

 


Lire l'article complet, et les commentaires