Ainsi, le danger en France serait l’extrême droite, faut-il en rire ou en pleurer ?

par moderatus
lundi 19 décembre 2022

 

En rire tellement le mensonge est énorme et ridicule, en pleurer car la collusion pouvoir, médias, extrême gauche est une insulte méprisante pour l'intelligence populaire. Désinformation dangereuse pour la démocratie car il y a dans cette attitude un mépris total des citoyens .

 

 

   France - Maroc : La gauche en appelle à Darmanin après les « ratonnades » de l'extrême droite     

Plusieurs élus de la NUPES à l’Assemblée disent leur vive inquiétude après les scènes de violence qui ont émaillé la demi-finale de coupe du monde.Nous avons maintenant des politiques et certains journalistes qui non seulement ne veulent pas dire ce qu'ils voient, mais ne voient pas ce qu'ils voient.

 

                     La une magnifique de LIBERATION

 

Il n'y a plus de Marocains exaltés, plus de casseurs black blocs, plus de délinquants pilleurs, il n'y a qu'un danger en France,

                            l'extrême droite.

Nul doute que certains journalistes feraient mieux d’arborer la carte du parti pour lequel ils militent plutôt que leur carte de presse.

On va donc vérifier le degré d'idéologie des intéressés tant politique que médiatique.

Un ministre de l'intérieur qui minimise les exactions à la fin des matchs auxquels le Maroc a participé, parlant de trois vitres cassées. Ses extravagances après le fiasco du Parc des Princes qui ont déclenché les moqueries et la colère du monde ne l'ont pas calmé.

Puis son contentement d'avoir arrêté préventivement des militants d'extrême droite, ce dont on le féliciterait s'il avait agi avec le même zèle et la même célérité avec les antifas et les black blocs,

ce qu'il n'a jamais voulu faire alors que ces groupes ont pourri toutes les manifestations.

Trente-huit personnes faisant partie de la « mouvance d’extrême droite », selon les enquêteurs, ont été arrêtées .

Le groupe a été mis en cause dans le XVIIe arrondissement de la capitale française pour « groupement en vue de commettre des violences » et port d’armes prohibées, a-t-on expliqué de source policière. Plusieurs des membres du groupe sont connus des services de police pour leur appartenance à un mouvement proche de l’ultra droite.

 

  En réalité voici une partie de ceux qui sont visés et qu'on veut amalgamer

 

 

              La menace djihadiste existerait-elle si peu ?

 

Mais heureusement on a les chiffres.

La Fondapol a publié un état des lieux du terrorisme islamiste depuis quarante ans. Pour son directeur général Dominique Reynié, la France concentre à elle seule près de 44 % des attentats islamistes et 42 % des victimes en Europe.

La France est clairement le pays d’Europe le plus touché, avec 80 attaques et 330 morts entre 1979 et février 2021, selon nos dernières actualisations. Sur l’ensemble des pays de l’Union européenne – en comptant le Royaume-Uni -, la France concentre à elle seule près de 44 % des attentats islamistes et 42 % des victimes.

En France, depuis les attentats commis par Mohammed Merah, le 11 mars 2012, et aujourd’hui, on recense 56 attentats islamistes ayant coûté la mort à 293 personnes, dont 18 enfants et adolescents.

 

                 Mais où est donc passée l'extrême droite ?

 

Les prémices de guerres communautaires.

Qui en parle ?

Expédition punitive de la communauté maghrébine contre la communauté gitane à Montpellier

Des violences opposant la communauté maghrébine à celle des gens du voyage ont éclaté dans le quartier de la Mosson après la mort d’Aymen, 14 ans, écrasé par un chauffard pendant les manifestations après le match France Maroc.

Une première expédition punitive aurait eu lieu jeudi matin. Un homme de la communauté gitane aurait été retrouvé égorgé, mais en vie.

Les communautés font la loi en France.

On apprend que le chef de la la communauté gitane et l'Imam vont régler leurs différends entre Maghrébins et Gitans.

« J’ai rendez-vous à 14 heures en préfecture Et après j’ai rendez-vous avec les imams à 16 heures » précise le chef de la communauté gitane

Comme lors du conflit entre Tchétchènes et maghrébins,

les religieux font respecter leur loi.

Serait-on dans certains quartiers sous la loi de la CHARIA ?

 

                          Où est l'extrême droite ?

 

Les agressions parfois mortelles sont journalières dans notre beau pays. Le Bilan est pratiquement identique tous les mois.

Ce dernier mois une partie des agressions dont certaines mortelles sont à signaler. Je n'en ai marqué que 18 dans le mois faute de temps. J'en donne 5, la liste est disponible.

1. Montluçon (03) : Jean K., un retraité de 71 ans, meurt après une altercation dans un hall d’immeuble (MàJ : Hakim A., 23 ans, mis en examen et écroué)

2. Bezons (95) : Jean T., 88 ans, battu à mort dans son immeuble, retrouvé défiguré, la tête en sang, pour une simple remarque sur l’occupation des parties communes. Hichem et son frère Mohamed arrêtés.

3. Vigneux-sur-Seine (91) : un homme de 65 ans battu à mort à son domicile par un migrant clandestin algérien qu’il hébergeait chez lui.

4.Nanterre (92) : deux patientes âgées de 70 et 78 ans violées à l’hôpital, une fillette de 12 ans violée deux jours plus tard par le même homme, un migrant congolais

5.Mauges-sur-Loire (49) : Une femme handicapée, en fauteuil roulant, violée dans un parc par un migrant africain se disant mineur et hébergé dans un centre de la commune

 

                        Où est l'extrême droite ?

 

Vous ajoutez les morts par règlements de comptes

Depuis le début de l'année, 94 personnes ont été tuées

dans 68 règlements de comptes « mafieux » dont plus d'un quart à Marseille, très touchée ces derniers mois, avec 17 morts, selon le chef de l'OCLCO. 90% des règlements de compte en lien avec le trafic de stupéfiants.

Ne parlons pas des guérillas incessantes contre tout représentant de l'état dans les quartiers de non droit et du nombre de blessés que cela entraîne.

 

                             Où est l'extrême droite ?

 

Alors combien de temps encore les Français vont supporter ces Fake News incessantes, combien de temps encore durera ce lavage de cerveau. La majorité d'entre eux a les yeux ouverts, voient et vivent la réalité, mais il est certain que si ces manigances persistent, cela peut tourner mal comme le prédisent nombre d'observateurs.

Il faut que le pouvoir, certains médias et certains partis politiques arrêtent de travestir la vérité. Notre pays est en détresse, malade d'une vague migratoire incontrôlée sur son nombre et son origine, malade d'une délinquance orange mécanique, malade de sa justice d'un laxisme total, malade de son manque essentiel de vivre ensemble et de projet commun, malade d'une gestion économique où l’Intérêt du pays n'est plus la priorité, ce qui nous plonge dans un désastre global, école, hôpitaux, pouvoir d'achat, chômage, inflation dans le rouge. On a même sabordé l'unique fierté de notre indépendance énergétique, notre unique fleuron, nos centrales nucléaires.

La mascarade de l'omerta sur les vrais sujets et sur les erreurs de gestion arrive à son terme de crédibilité.

Que l’annonce prévisionnelle d’un risque de menaces supposées ne soit pas un prétexte pour ignorer les problèmes avérés et ne pas les traiter. Le seuil de résilience est atteint, cet hiver risque d'être chaud.

 


Lire l'article complet, et les commentaires