Appel pour la renationalisation d’EDF-GDF !

par CHALOT
vendredi 8 avril 2016

 Il y a 70 ans, jour pour jour, la loi du 8 avril 1946 a nationalisé les industries électriques et gazières.

Ainsi naquit EDF-GDF ….

Ce qui a été l’expression du peuple français a été détruit par l’Union Européenne avec le traité de Maastricht qui en 1992 a imposé l’ouverture à la concurrence du marché de l’électricité et du gaz.

Depuis juillet 2007, les marchés de l’électricité et du gaz sont totalement ouverts à la « concurrence libre et non faussée » .

La loi du 10 février 2000, a engagé l’ouverture du marché. 

La loi NOME de 2010 (nouvelle organisation du marché de l’énergie) a été, malgré les promesses d’Hollande, maintenue.

Avant ce traité de Maastricht, chaque citoyen avait accès, sur tout le sol national à l’électricité, au même tarif….

Le tarif règlementé permettait que l’électricité et le gaz soit vendu sans aucun bénéfice pour des actionnaires.

Les excédents étaient investis pour les équipements et travaux permettant de rendre plus de services à des coûts plus bas.

Le personnel était régi par un statut national unique qui leur donnait des garantis et une formation.

Aujourd’hui c’est la recherche au profit au bénéfice des actionnaires.

Les entreprises, puisque ce sont pour ainsi dire des entreprises, différentes distribuant l’électricité et le gaz font des choix industriels.

Des installations sont cédées à d’autres entreprises totalement privées.

La dérèglementation fait sa loi au détriment des usagers.

Qu’ils soient de droite ou de gauche - mais quelle gauche !?- les gouvernements successifs aux ordres de l’Union Européenne ont cassé et continuent de casser les services publics.

Des électriciens et des gaziers, actifs et retraités, des militants syndicaux et des élus d’opinions diverses ont décidé d’oser et de se battre :

Pour la renationalisation d’EDF-GDF, le retour au monopole public de production, transport, distribution, importation et exportation de l’électricité et du gaz.

Combat utopique ? Non ! nécessaire et indispensable.

L’adoption du texte de transposition de la directive européenne le 10 février 2000 par un parlement à majorité PS a été l’un des coups bas donnés par ceux-là même qui se disaient autrefois socialistes….Ce fut l’un des premiers, d’autres sont arrivés depuis 2012 .

Regroupons-nous autour de cet appel pour la renationalisation d’EDF-GDF !

Jean-François Chalot


Lire l'article complet, et les commentaires