Bayrou veut transformer son cauchemar en rÍve …

par CHALOT
mercredi 20 mai 2015

 François Bayrou a un cauchemar : il revoit le million de personnes manifestant le 16 janvier 1994 contre sa politique….

Aujourd’hui il se verrai bien à la tête d’une manifestation nationale contre Hollande !?

 

Si je suis résolument contre cette réforme du collège qui va encore une fois, entre autres réduire le nombre d’heures de cours et surtout remettre en cause le programme national, je ne vais pas pour autant faire cause commune avec Bayrou.

Quand notre centriste national reproche à la ministre et au gouvernement d’agir à la hussarde et de sortir les décrets sans mener le débat il oublie que quand il était aux affaires, il faisait la même chose, voire pire.

« Dans la nuit du 14 au 15 décembre 1993, le Parlement adoptait à la sauvette une loi dite « Bourg-Broc » ou « Bayrou » (alors ministre de l’Éducation nationale) [1]. Celle-ci visait à supprimer de fait toute contrainte en matière de financement des écoles privées. La réponse des laïques, le 16 janvier 1994 fut écrasante : un million de laïques manifestaient à Paris. Trois jours avant, le Conseil constitutionnel avait annulé l’essentiel des dispositions de la loi. »

Tous les gouvernements de droite ou de gauche agissent de la même manière, quant aux présidents de la République, ils se drapent dans la constitution anti démocratique née d’un coup d’état pour décider, seuls….

Sarkozy peut toujours embrayer et reprocher au président actuel de passer en force… Hollande marche sur le chemin tracé par ses prédécesseurs.

Bayrou propose une manifestation nationale…..

En manifestation nationale, il s’y connaît, n’est-ce pas sa politique qui a provoqué la convocation d’une manifestation nationale monstre, historique ?

Ce fut la plus grande manifestation laïque de l’histoire.

Cette réforme du collège est néfaste, il faut la combattre mais ce n’est pas en faisant cause commune avec tous ceux qui comme Bayrou et Sarko ont par leur politique cherché à casser l’école publique.

Bayrou en voulant favoriser l’école privée en Sarkozy en supprimant, notamment la formation des enseignants.

Indépendamment des partis politiques, les enseignants et les parents d’élèves sauront trouver les voies du combat pour l’abrogation de cette loi….

Ce combat peut prendre différentes formes : grève nationale, manifestation nationale.

Jean-François Chalot


Lire l'article complet, et les commentaires