Guerre l’UMP entre la droite de la droite et NKM

par fatizo
jeudi 30 mai 2013

Depuis la semaine dernière la guerre est déclarée entre la droite de la droite et la favorite de l’UMP à la Mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet.

C’est tout d’abord l’une des deux têtes pensantes de la Droite Forte, Guillaume Peltier, qui a appelé à voter contre NKM à la primaire UMP, car elle s’est abstenue lors du vote à l’Assemblée sur la loi sur le mariage gay, contrairement aux deux autres candidats, Pierre-Yves Bournazel et Jean-François Legaret, qui « ont eu tous les deux une position très claire puisqu’ils ont dit que s’ils avaient été parlementaires, ils se seraient opposés à cette loi dite Taubira. »

Suite à cette attaque, NKM n’a pas hésité longtemps avant d’accuser Peltier d’être le « Buisson qui cache la forêt », en référence à l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy. « Derrière tout cela, il y a des gens qui voudraient prouver que la droitisation et l’alliance avec le Front national sont indispensables », avait-elle ajouté.

Suite à cette empoignade, le bureau politique de l’UMP a rappelé à l’ordre Guillaume Peltier, mais ce dernier a tenu à préciser que ses « convictions restent intactes. »

NKM non plus ne semble pas prête à enterrer la hache de guerre. Sur Europe 1, l’ancienne porte-parole du candidat Sarkozy en a remis une couche. « Cette méthode qui consiste à montrer l’un ou l’autre du doigt dans sa famille politique et à dire celui là, c’est celui qu’on ne veut pas, ce sont des méthodes qui viennent du Front National. Et quand on change de parti, il faut changer de méthode », a-t-elle assené.

Rappelons qu’avant d’intégrer l’UMP, Guillaume Peltier connaissait la droite de la droite par coeur puisqu’il avait milité tour à tour au Front national, puis au côté de Bruno Mégret et de Philippe de Villiers.

Mais la droite de la droite ne désarme pas, comme on le voit avec ce titre de Minute "Payez-vous NKM pour 3 euros", sous-entendant, "Faites la perdre à cette primaire de l’UMP".

Rappelons que Patrick Buisson, le conseiller ultra-droitier de Sarkozy, fut à une certaine époque journaliste, puis directeur du journal . On voit bien qu’il est à la manoeuvre derrière Peltier et Didier, les deux jeunes chefs de la Droite Forte, surnommés Adolf et Bénito par une partie de l’UMP .

On peut même se demander si Nicolas Sarkozy en personne n’est pas à la manoeuvre pour faire perdre NKM, et par la même occasion laisser Paris aux socialistes ?

Mais je m’égare, l’homme n’est pas capable de ce genre de coups-bas.

Cette droite violente et agressive, que l’on a pu voir dans les rues lors des manifestations contre le mariage gay, n’a plus peur de montrer son vrai visage et de faire entendre sa voix rageuse .

C’est sûrement à cause de la violence des mots de Sarkozy pendant 10 ans, puis de Copé aujourd’hui, que ce discours d’intolérance peut aujourd’hui être entendu par une partie de plus en plus grande de l’opinion .

Que doit faire la partie de la droite qui refuse cette ligne ?

Et bien elle ne doit plus se soumettre comme elle l’a fait pendant 5 ans sous Sarkozy, elle doit s’émanciper des Buisson, des Copé, des Adolf et Bénito, et de toute cette clique qui mettent en danger notre pays.

C’est à un Fillon de faire enfin preuve de courage. C ‘est aussi à cette nouvelle génération, avec des Lemaire, Apparu ou NKM, de reprendre la droite en main afin qu’elle redevienne respectable et digne d’un grand pays comme la France.


Lire l'article complet, et les commentaires