Handicap : merci François Ruffin pour votre intervention !

par Laurent Herblay
jeudi 25 octobre 2018

Cela restera sans nul doute un moment fort de ce mandat : le soutien de la France Insoumise à une proposition des Républicains pour l’accompagnement des élèves handicapés. LREM aurait pu démontrer une forme d’ouverture d’esprit en les rejoignant, mais non, le dogmatisme et le manque du plus élémentaire humanisme l’ont emporté, rappelant le triste visage de cette majorité.

 

Marcheurs fermés et inhumains
 
Ce nouvel épisode me confirme dans l’estime que je porte au député picard, un vrai progressiste qui se soucie avant tout du fond, apportant depuis longtemps une vraie contribution au débat d’idées, comme avec son très bon livre « Faut-il faire sauter Bruxelles ?  », que j’avais chroniqué il y a plus de 4 ans. Dans un monde politique de plus en plus fermé et clanique, le soutien de la France Insoumise à une proposition de la droite n’en était que plus remarquable. Théoriquement, si la gauche radicale était prête à voter une loi venue de la droite, on aurait pu imaginer que les marcheurs du président lui emboiteraient le pas. Nous étions loin d’un bouleversement social allergisant pour le patronat.
 
Mais non, sans que l’on comprenne bien pourquoi, LREM a fait bloc pour vaincre cette coalition de bonne volonté LR / LFI. Cela a profondément énervé François Ruffin qui a fait un beau discours à l’Assemblée, un discours fait de convictions, de sentiments, de cœurchoqué qu’il était par la fermeture d’esprit de la majorité à l’égard de tout ce qui pourrait être social, même quand cela vient de la droiteLe JDD a publié le témoignage d’un accompagnant, qui, s’il dit que le texte n’était pas parfait, soutient l’initiative torpillée par les marcheurs. Mais non, toute avancée sociale venue de l’Etat est probablement proscrite à LREM, un parti pour qui le rôle de l’Etat doit probablement toujours reculer.
 
 
Merci donc à François Ruffin pour son intervention, qui a permis de faire connaître cet épisode. Merci de travailler sur le fond, mais aussi de veiller à faire connaître certains actes de cette majorité monstrueuse, qui refuse de soutenir une initiative dont la diversité des soutiens sur un tel sujet indiquait probablement qu’elle allait dans le bon sens. Merci de montrer le bon côté de la politique.

Lire l'article complet, et les commentaires