Immigration : que proposent les principaux candidats ?

par moderatus
mercredi 23 février 2022

Presque tous les candidats qui ont la possibilité d’accéder à la présidence de la république font de l'immigration une des questions centrales de cette prochaine élection, thèmes imposés par Zemmour et qu'ils doivent suivre pour ne pas lui en laisser l'apanage. Certains affirment encore que l'immigration est une chance et une richesse pour la France

 

Macron

En allocution-visioconférence au Forum des Mondes Méditerranéens à Marseille, le président a défendu la richesse plurielle apportée à la France par la diaspora du Maghreb. Il a dénoncé ceux qui « jettent le doute » Zemmour en premier lieu sur les Français « venus d’ailleurs ».

« Ceux qui viennent de l’autre rive de la Méditerranée » sont « une chance de faire la France en plus grand »

Son programme

C'est simple, on va continuer ce qui n'a pas marché.

« Nos frontières externes sont partagées, notre espace de libre-circulation commun est à préserver : c'est donc en Européens que nous devons bâtir une réponse aux défis d’asile et de migrations, avec efficacité et solidarité »

Tout est dit, abandon de la souveraineté française dans un domaine régalien si important pour l'avenir de notre pays.

Son idéologie européiste et mondialiste est constante. 

Pourtant les chiffres de l’immigration pour 2021 viennent de tomber. Catastrophiques, ils sont la continuité du chaos migratoire installé par Macron dixit Ciotti.

En un an : - La délivrance de titres de séjour + 22% - L'attribution de l’asile + 62% - Acquisition de la nationalité + 79% !

 !Voyons ce que les autres candidats proposent

 

Pécresse

Il y a donc du en même temps et un peu de flou dans les programmes de Pécresse ; sur le nombre, sur les quotas, sur les conditions du regroupement familial, sur le droit du sol. Un projet de 6 pages assez complexe, volontairement ?

 

 

Marine Le Pen

 

Organiser un référendum pour inscrire dans la Constitution la « maîtrise » de l'immigration

Intégration

 

Programme plus clair et complet que celui de Pécresse, contrôle aux frontières du pays et suppression du droit du sol

 

 

Zemmour

Le programme le plus concis, le plus clair, le plus drastique.

Pour Zemmour l'immigration est la mère de toutes les batailles, l'économie, le chômage, les bas salaires, l'insécurité, les problèmes économiques ont un lien certain avec l'immigration pléthorique que nous subissons depuis des décennies. Il faut stopper cette immigration et reprendre pour ceux qui sont déjà là le processus d'assimilation.

Dans les sondages, les français lui donnent raison. L'immigration est bien la mère des batailles

 

Un constat partagé par une majorité de Français si l'on veut retrouver un vivre ensemble et éviter

-Le face à face annoncé par le ministre de l'intérieur Gérard Collomb

-la partition prévue par Hollande

-le séparatisme craint par Macron

Le rôle négatif sur les comptes publics a été constaté par 73% des français.

C'est pour toutes ces raisons que les médias et les sondeurs qui ânonnent inlassablement que le pouvoir d'achat est la préoccupation principale des Français se trompent ou nous trompent, car le lien partiel de l'immigration sur tous les problèmes est évident.

 

Sans une politique très ferme sur l'immigration, rien ne sera possible dans aucun domaine allant de la sécurité au pouvoir d'achat. 

Le plus important pour jouir d'un pouvoir d'achat en hausse est de ne pas perdre notre identité, notre culture, dans un climat de peur et d'insécurité qui ne fait que s'aggraver. L'enfer est de se sentir étranger dans son propre pays et c'est le cas de nombre de Français.

 

   Je suis absolument d'accord, l'avenir doit être entre nos mains

 

Pour la promotion de la Conférence sur l’avenir de l’Europe sous l’autorité de la Présidence française du Conseil de l’UE, les institutions européennes mettent en avant une femme portant un voile islamique.

Le constat des trois des principaux candidats à cette élection n'est donc pas celui fait par l'Union Européenne qui voit notre avenir dans l'acceptation de l'islamisme. 

Alors le choix est clair.

-Confier les choix migratoires de notre pays à l'Union Européenne, comme le veut et le fait Macron,

-Ou par référendum entériner le choix des français qui est que la France reprenne son autonomie sur ce sujet crucial et décide des mesures à prendre sur l'immigration

 


Lire l'article complet, et les commentaires