La Mitterrande

par Jean Mohamed De La Bastille
jeudi 30 mai 2013

Je dois me confesser : malgré l'aversion pathologique que je ressentais pour Sarkozy dernier, je n'ai pas voté François Hollande aux élections présidentielles. J'ai pourtant été un des nombreux animateurs de la fronde anti-sarko qui, dès 2007, travaillait à la déchéance de cet affairiste du marché public. J'aurais pu voter pour Casimir voire pour Marine Le pen afin de le voir déchu....Mais je n'ai pas voté pour François Hollande ! Et le temps m'a donné raison.

   Avec son « Mariage pour tous », Hollande n'a visé qu'une chose : achever l'UMP en renforçant le FN et la droite identitaire pour assurer sa réélection. Il ne fait que de la stratégie politique à l'instar de son modèle, fondateur de cette gauche qui s'inspire de la droite libérale. Cela me fait dire qu'Hollande dès son début de mandat prend une position claire digne du kamasutra : La Mitterrande...

Je dois me confesser : malgré l'aversion pathologique que je ressentais pour Sarkozy dernier, je n'ai pas voté François Hollande aux élections présidentielles. J'ai pourtant été un des nombreux animateurs de la fronde anti-sarko qui, dès 2007, travaillait à la déchéance de cet affairiste du marché public. J'aurais pu voter pour Casimir voire pour Marine Le pen afin de le voir déchu....Mais je n'ai pas voté pour François Hollande ! Et le temps m'a donné raison.

   Avec son « Mariage pour tous », Hollande n'a visé qu'une chose : achever l'UMP en renforçant le FN et la droite identitaire pour assurer sa réélection. Il ne fait que de la stratégie politique à l'instar de son modèle, fondateur de cette gauche qui s'inspire de la droite libérale. Cela me fait dire qu'Hollande dès son début de mandat prend une position claire digne du kamasutra : La Mitterrande...

La rose est belle mais il ne faut jamais oublier le piquant de ses épines...Lors de la primaire du PS, j'ai assisté à une rencontre avec le "peuple" dont François Hollande était l'invité. J'avais été surpris par son charisme, son bon mot et une intelligence aiguisée... Cette impression était radicalement opposée à l'image que nous proposaient les médias.

Plus sensible au propos et à la posture de Martine Aubry, je ne souhaitais pas qu'il devienne le futur président. J’étais persuadé alors que l'ami des Bettencourt et autres Fouquets rendrait la couronne et que le candidat du PS monterait sur le trône. Puis vint le 8 Janvier 2012. Ce jour-là, Hollande se fît le chantre de la mitterrandie...Je sus dès lors que je ne voterais pas pour lui ! Je savais qu'il allait nous faire une Mitterande !

 

En effet, cela est de notoriété publique, Mitterrand a tué la Gauche. Mitterrand n'a fait que se servir de la gauche pour prendre le pouvoir à une époque où il lui était impossible de le glaner face à De Gaulle. Mais Mitterrand a toujours été de droite libérale. Il a privatisé plus que n'importe quel président de la cinquième. Depuis tout jeune à l'instar de Sarko, il était un intime des Bettencourt et autres Fouquets. Très naturellement dans son évolution de carrière, il s’abreuva de l'eau "Pétain Hante" à Vichy. Il ne passa l'arme à gauche qu'à la fin des années 50. Durant son mandat, il appliqua une politique totalement de droite...sauf dans les symboles. La peine de mort, SOS racisme, Touche pas à mon pote, la marche des beurs...tout était fait pour déplacer le débat sur l'aspect sociétal des choses jusqu'à l'extrême droite. 

La devise : Levez la tête au ciel et les bras en l'air pendant que l'on vous fait les poches. La même que Sarko. La recette : une campagne présidentielle bien à gauche avec des mensonges tellement énormes que le peuple l'acceptera comme disait un certain Adolph. Puis une politique bien à droite pour plaire à la cour. Dégraisser le bon peuple rissolé au vin bien blanc tout en mettant généreusement une petite pincée d'extrême droite menaçante pour relever le débat. Une fois tout le gras de droite réduit à néant, vous n'avez plus qu'à vous laissez servir la couronne. Avec son Mariage pour tous, Hollande n'a souhaité qu'une chose : achever l'UMP pour assurer sa réélection.

Et il a plutôt bien réussit. Facile en même temps : je fais une petite loi pas urgente du tout, même pas opportune...presque soudaine. Cette loi doit toucher à une question sociétale qui clive... que dis-je !.... qui fissure, fait jaillir une faille dans la société française et particulièrement à droite. Et je n'ai plus qu'à regarder mes adversaires se déchirer à droite en attendant paisiblement 2017. L'élection présidentielle perdue, la bête UMP était touchée. Dans son agitation de têtes de glands post défaite, elle se blesse de surcroît. Comment louper l'opportunité : il faut achever la bête à terre. Je dépose une pincée d'extrême droite menaçante sur les plaies et la bête va s'achever elle-même. La pincée d'extrême droite menaçante, c'est le mariage pour tous. Et ça a plutôt bien réussit.

Je vous devine la suite : la droite de l'UMP et le Fn se trouve des intérêts communs lors des municipales 2014 notamment par l'intermède des identitaires et autres fanatiques Ca existe déjà, ça s'apelle le MUDI. Un clivage fatal à l'UMP fait se présenter en 2017 quatre candidats à droite, trois candidats anciennement de l'UMP et la fille Le pen. Hollande n'a plus qu'à cueillir l'élection.

Voilà pourquoi, alors qu'il est plus qu'urgent de faire preuve d'audace, d'imagination et de justesse pour pallier à la misère qui se répand, notre administrateur en chef a l'idée d'une réforme dont il sait la portée...Je ne suis ni pour, ni contre le mariage pour tous, je m'en fous. Je revendique évidemment le droit aux homosexuels de vivre comme tout le monde mais pour moi, il n'y a pas à tergiverser. Après fallait-il absolument que l'on utilise le mariage sachant l'image sacrée que cela représente pour une part importante de la population, les catholiques ? Hollande ferait-il une loi pour interdire le Hallal dans les services publics ? N'aurait-on pas pu améliorer le PACS pour donner les mêmes droits aux homosexuels ? Notre stratège en chef aurait pu faire passer cela très rapidement par ordonnance comme il le fait pour certaines lois qui touchent à l'économie. Il n'y aurait pas eu cette fracture, jumelle de la fracture xénophobe et sécuritaire sous l'ère Sarkozy.

Hollande savait ce qu'allait provoquer cette loi et je pense qu'il ne s'attendait pas à un résultat si satisfaisant. Pendant que la droite est tiraillé par le FN et le centre, lui peut tranquillement mener une politique de droite dure : inflation, augmentation des prélèvements, retraites, droit du travail...On ne savait pas ses convergences avec Laurence Parisot avant l'élection présidentielle. Il ne nous avait pas récité ce programme...Une campagne à gauche, une politique à droite : la Mitterrande.

Sur le trône, dans 5 ans, à l'instar de son glorieux ainé, il n'aura alors fait que de la merde...Restera le symbole, le mariage pour tous comme la peine de mort..... et un jour, un autre enfant de l'Elite républicaine conservatrice qui se vend à gauche saura glorifier leur mémoire malgré leur bilan médiocre.

La seule différence avec Sarkozy ? Le gravier...


Lire l'article complet, et les commentaires