Le Nationalisme c’est bon pour la France

par INFOS ANALYSES
lundi 17 février 2020

Le nationalisme est non seulement bon pour la France mais c'est une nécessité pour préserver notre modèle de société face à la mondialisation.

La mondialisation est un terme qui revient sans cesse dans la presse économique ou dans la bouche des politiciens. La mondialisation c'est l'ouverture des frontières au sein de l'Union Européenne, la désindustrialisation avec les transferts d'unités de production de la France vers des pays à bas coût salariaux (Espagne, Pays de l'Est, Maghreb, Chine...) et c'est la financiarisation de l'économie.

La mondialisation nuit gravement aux intérêts des nations, et elle provoque le reveil des nationalismes.

 

La mondialisation conduit à opposer les peuples aux élites 

 

Dans le passé, les usines utilisaient des capitaux pour investir, pour développer les moyens de production, diversifier la production etc....Et par suite ces usines créaient des emplois.

Avec la financiarisation de l'économie, les capitaux peuvent franchir les frontières, les bourses fonctionnent avec des ordinateurs performants et rapides, l'argent se déplace où la rentabilité est la meilleure. Dans ce système, les fonds d'investissements, et les banques sont les grands gagnants. La banque d'affaires GOLMAN SACHS par exemple est particulièrement prospère et son influence dans l'économie US et européenne est énorme. Son influence sur la politique européenne est également très forte.

Dans ce contexte de mondialisation, les usines et les entreprises ne font plus corps avec leur pays d'origine mais elles passent sous le contrôle des actionnaires et de la finance, et ces entreprises sont déplacées dans des pays à bas coût, pour en améliorer la rentabilité, au détriment des emplois dans les pays d'origine. La mondialisation permet également aux fonds d'investissements dits VAUTOURS, d'acheter des entreprises en difficultés pour les revendre par petits morceaux ....laissant sur la touche les salariés....

L'Union Européenne est une créature de la mondialisation ; elle fournit aux spéculateurs et aux banques les outils qui leurs permettent de gagner toujours plus d'argent via la bourse et les transactions financières, et aussi de réduire leurs impôts (conférer l'affaire LUXLEAKS) au LUXEMBOURG. L'Union Européenne a mené à la désindustrialisation de la France (de l'Italie etc..) dont les usines et les emplois ont déménagé vers d'autres pays membres de l'UE comme les pays de l'est . 

En conséquence, la politique européenne à conduit au résultat suivant : la France d'aujourd'hui compte 41 milliardaires, soit quatre fois plus qu'après la crise financière de 2008 ; tandis que la pauvreté a régulièrement progressé depuis 2012. Selon l'INSEE, le nombre de pauvres en France a augmenté de 400 000 personnes entre 2017 et 2018.

Ce jour, les médias nous informent des difficultés de RENAULT qui pourrait fermer des usines et licencier dans le pays. RENAULT victime de la mondialisation c'est tout un symbole.... Et il ne faudra pas compter sur le Gouvernement MACRON pour venir en aide à cette entreprise prestigieuse, puisque le réglement du fonctionnement de l'Union Européenne interdit aux autorités publiques d'accorder leurs aides aux entreprises privées.

La Chine, qui est sous doute un des pays les plus nationalistes qui soit, pourrait devenir dans quelques dizaines d'années la première puissance économique du monde. Avec l'épidémie du CORONAVIRUS qui bloque l'activité économique dans ce pays, il est apparu que la France risquait de connaitre des difficultés d'approvisionnement en médicaments et autres produits (technologiques et autres...), ce qui n'est pas du tout rassurant. Cela signifie deux choses ; la première c'est que la France est dépendante de la production chinoise, y compris dans le secteur de la santé ; et deuxièmement, cela veut dire que la France n'a pas intérêt à entrer en conflit avec la Chine du fait de cette dépendance !

Il serait peut-être temps pour la France de penser à d'assurer la production des médicaments ou des produits les plus nécessaires à l'économie et à nos besoins pour réduire cette dépendance à l'égard des chinois. Cela générerait en plus des emplois. On le constate dans différents aspects, l'intérêt de la France en tant que nation est occulté dans cette mondialisation où ce sont les groupements financiers qui prospèrent et non les Etats et les peuples.

La mondialisation de fait, ne bénéficie qu'aux riches, et elle augmente la pauvreté. La mondialisation c'est la prise du pouvoir par les banques ; Monsieur MACRON en est l'exemple lui qui est issu de la Banque Rotschild et qui mène une politique pro-européenne.

La France a perdu sa souveraineté économique depuis l'adoption de l'EURO, et sa politique économique est dictée par la BCE (et par la Commission Européenne). Cela explique pourquoi de la droite de SARKOZY, à la MACRONIE, en passant par la gauche de HOLLANDE, les mêmes politiques d'austérité se suivent.....

Les liens existant entre la Commission Europénne et les banques sont clairement constatés ; on peut rappeler ici que Mario DRAGHI qui a été à la tête de la BCE de 2011 à 2019, est un ancien cadre de la banque d'affaires GOLDMAN SACHS ; que Monsieur BARROSO, premier Ministre du Portugal, puis Président de la Commission Européenne de 2004 à 2014, est par la suite devenu Conseiller chez la Banque GOLDMAN SACHS. 

La conséquence de cette politique désastreuse et injuste à l'égard des peuples c'est la montée des nationalismes en Europe et y compris en Grande-Bretagne et en France. 

 

Le nationalisme, c'est une protection face à la mondialisation

 

Les anglais quittent l'Union Européenne dans le cadre du BREXIT ; ils vont par là-même pouvoir mener de façon autonome la politique qu'ils auront choisi, au travers de leurs élus. Leur nationalisme les a libéré du joug européen et l'on pourra très certainement constater prochainement les effets bénéfiques du BREXIT sur l'économie britannique.

Quant à nous, pauvres français, nous devrons continuer à subir les directives de la Commission Européenne qui s'imposent à la loi française. En matière économique, sociale ou politique, l'Union Européenne donne également des recommandations que la France doit suivre comme c'est le cas pour la fameuse réforme des retraites qui exaspère les français. Et c'est pourquoi notre situation est devenue intenable car nous votons pour élire des hommes politiques qui ne gouvernent plus mais plutôt qui suivent les instructions provenant de la Commission Européenne.

La Commission Européenne n'a pas de réelle légitimité car ses membres n'ont pas été élus, ni par les français, ni par les autres peuples des Etats membres de l'UE. Et le second problème c'est que, la Commission Européenne défend surtout les intérêts des financiers, au préjudice des Etats et des peuples.

On ne pourra pas continuer éternellement dans cette voie qui mène à une impasse : l'éclatement de l'UE....

Les Etats-Unis, la Chine, la Russie défendent les intérêts de leurs nationaux et leur économie respective. La France pour agir dans cette même logique n'a pas d'autre possibilité que de quitter l'Union Européenne, et d'abandonner l'Euro pour redevenir un Etat souverain, avec ses frontières, sa monnaie et ses lois.

Le Royaume-Uni avec le BREXIT nous montre la voie que nous devons suivre. Nigel FARRAGE, le fondateur et le Président du UKIP (Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni) s'est battu pendant des années alors qu'il siégeait au Parlement Européen pour sortir son pays des griffes de l'UE. Avec son talent d'orateur, il a dénoncé le fonctionnement anti-démocratique et incohérent de l'Union Européenne, rappelant ( entre autres ) que la France et les PAYS-BAS avaient rejeté par référendum en 2005 le Traité sur la Constitution des Etats Européens . A noter que le Préident SARKOZY a fait ratifier par le Parlement français en 2007 le Traité de Lisbonne sur la Constitution Européenne qui est la copie du traité rejeté per référendum. SARKOZY a donc ignoré le vote par référendum des français.

Le nationalisme c'est un sentiment fort d'appartenance, à un territoire et à une nation. C'est un sentiment que partagent les français pour la France, comme les britanniques pour leur pays.

Le nationalisme c'est la solidarité nationale, c'est une protection pour le peuple contre les nuisances de la mondialisation. C'est aussi la défense de l'économie du pays, de son industrie, de ses emplois.....


Lire l'article complet, et les commentaires