Les Roms et la gauche

par Maurice-Alain BAILLERGEAU
jeudi 3 octobre 2013

AYRAULT, VALLS et DUFLOT sont de mon camp et pourtant...

Comment peuvent-ils sortir autant de "certitudes" sans jamais aller au bout de leurs raisonnements ? Ca aiderait les pauvres citoyens qui veulent comprendre et se faire une petite idée sur ce qui concerne 20.000 ou 1.300.000 personnes selon les sources "informées" ?

AYRAULT, un prof ! qui affirme avec le plus bel aplomb que les roms peuvent et veulent être intégrés à la société française - Où a-t-il trouvé un rapport solide qui ose dire cela ? Où est la matérialité de ses allégations ? Nulle part - ça remet DUFLOT en selle après le swing de Valls, c'est tout...

DUFLOT et ses bons sentiments... quand on connaît un peu le personnage, on sait que le couteau n'est jamais loin du baiser.

VALLS dit que le roi est nu, que les ROM sont majoritairement des nomades dont les pratiques se marient mal avec celles des sédentaires ultra-majoritaires et puis il ne va pas plus loin dans son explication, comme s'il avait peur de son audace.

VALLS a tort. Ne pas aller plus loin, c'est laisser la fille LE PEN jouer une autre partition avec la foule pour tenir le couteau.

Vous devinez sans effort que je n'ai lu nulle part la moindre solution au problème, mais une question mériterait d'être posée sur les 17.500.000.000 € versés par l'UE et qui disparaissent. Avec ces sous, il serait peut-être possible de réaliser une bonne étude sur les métiers nomades compatibles avec le niveau d'instruction des roms et de faire du télé-enseignement pour les enfants des roms.

http://legueduyabboq.blog.lemonde.fr/


Lire l'article complet, et les commentaires