Macron aux Franšais : « acceptez de payer le prix de notre libertÚ »

par moderatus
lundi 22 août 2022

 En clair, Français, vous allez devoir vous serrer la ceinture, vous allez en baver. La vie va être dure pour vous.

« Je pense à notre peuple, auquel il faudra de la force d’âme pour regarder en face le temps qui vient, résister aux incertitudes, parfois à la facilité et à l’adversité, et, unis, accepter de payer le prix de notre liberté et de nos valeurs »

Vous allez payer la note, d’atermoiements, du « en même temps » compulsif, des incompétences, des erreurs à l'international et à l'intérieur, commises par les pouvoirs successifs depuis des décennies et en particulier depuis 10 ans.

Elle va être salée !

 

 

Le message de notre président est on ne peut plus limpide

Mais comment en sommes-nous arrivés là

A l'international.

Le 7 mars 1966 le général de Gaulle fait part aux Américains de son intention de quitter le commandement intégré de l’OTAN

Ce qui le motive, c’est la défense de la souveraineté de la France, et donc de son autonomie de décision, contre quiconque la remet en cause, fût-il américain.

https://www.monde-diplomatique.fr/2008/04/VIDAL/15800

Notre président Macron, lui ne jure que par l'Europe et suit à la lettre les directives des États-Unis en Ukraine faisant que la France n'a plus une parole libre et crédible.

Pour se montrer bon élève le pouvoir va parfois loin dans l'erreur diplomatique et l'absurdité des propos.

« Nous allons livrer « une guerre économique et financière totale à la Russie » ainsi qu'à Vladimir Poutine.

« Le peuple russe en paiera aussi les conséquences ».

On veut affamer le peuple Russe ?

La France au lieu d'avoir une autonomie de position et d'essayer d'avoir une influence primordiale pour la recherche de la paix, commet des erreurs successives que l'on va payer cher.

Toutes les galères passées ne nous ont rien appris.

L’Afghanistan, La Libye, La Syrie, le Mali ne nous ont pas servi de leçon.

La France se désarme pour armer les Ukrainiens alors que notre armée est 'à l'os', en répétant l'absurde credo d'une Ukraine gagnant la guerre contre la Russie.

La seule issue étant la négociation !

Nous sommes chassés d'Afrique qui était notre pré carré, par les Russes et les Chinois.

Nous avons été méprisés dans l'affaire des sous-marins, nos partenaires Européens s'arment aux Etats-Unis.

Notre crédibilité est entamée, comme dans l'affaire du Stade de France et celle de Santorin.

 

A l’intérieur.

On nous prépare déjà à des sacrifices importants, à cause de problèmes qui vont s'abattre en nombre sur les Français.

« Nous allons payer Prix de notre liberté et de nos valeurs » dixit Le Président

Que nenni Monsieur Macron, Prix de vos erreurs et de celles de vos prédécesseurs.

La note à payer n'est pas surgie de nulle part, elle est la conséquence de choix désastreux, de politiques extérieures et intérieures à contre sens !

 

Le plus important Monsieur le président c'est que la guerre la défense de nos libertés et de nos valeurs, c'est en France qu'il faut la mener.

 

Contre l’islamisme, contre le séparatisme, pour la reconquête des quartiers de non France, et pour la première des libertés, la sécurité qui a disparu de notre hexagone.

Sur le plan économique c'est la Bérézina

-Nous avons perdu la place de premier exportateur net d'électricité en Europe à cause de choix nucléaires

-Nous connaissons un effondrement de nos capacités de production, puissance industrielle diminuée au point que pendant la pandémie, la production de masques et de gel antibactérien était impossible à grande échelle,

-Notre Incapacité à avoir une puissance souveraine suffisante de lutte contre les incendies.

-Les risques de pénurie d'énergie et de flambée des prix induits par la guerre en Ukraine sont avérés. Tout ça en raison d’un suivisme américain, personnifié par un vieillard sénile qui veut abattre la Russie et la Chine.

-L'inflation s'est accélérée à 6,1% en juillet sur un an, confirme l'Insee, ce qui induit une perte inévitables du pouvoir d'achat

-Le taux de chômage France deuxième trimestre à 7,4%, selon l'Insee (Zone Euro 6,6%). Il n'y a que 4 pays dans l’U.E. dont le taux de chômage est supérieur au nôtre.

-On ne va pas s'attarder sur l’Hôpital en déshérence et sur l’École dont l’effondrement est tragique.

 

Alors le pouvoir se rend compte que la marmite risque d'exploser, que c'en est trop, l'été a été chaud, la rentrée peut être ardente. La résilience de la population a des limites.

 

Comment alors nous faire avaler la ciguë ?

 

Un petit air de menace nucléaire, une zeste de covid, deux doigts de catastrophe climatique, deux tonnes de 'com' et on pourra instaurer la peur qui fera que tout sera accepté. Par crainte du pire, les français accepteraient, paralysés, ce qui les attend.

Et en attendant, pour couronner le tout, la valse des repentances s'accélère.

Emmanuel Macron se rendra en Algérie du 25 au 27 août pour relancer les relations et apaiser les tensions.

C'est en France qu'il faut apaiser les tensions Monsieur le président.

Nous avons subi un quinquennat de reconnaissance et de repentance mémorielles, on va encore remettre le couvert ! En tenant un discours inaudible en Algérie et en France, Emmanuel Macron ne cesse d'alimenter une guerre des mémoires avec les conséquences que cela peut engendrer dans nos quartiers déjà en ébullition.

 

SANSAL écrivain Algérien nous met en garde

« Dans tous les domaines la France se meurt d’une absence de confiance en elle-même, d’une crise d’autorité qui gangrène toutes les institutions, des concessions qu’elle croit devoir faire à ses ennemis jurés. Il est temps de se réveiller si l’on veut sauver un peu de ce qu’il reste de notre civilisation ».

 


Lire l'article complet, et les commentaires