Municipales Paris, Anne Hidalgo favorite

par Pelletier Jean
lundi 10 juin 2013

Selon le dernier sondage Ifop-Fiducial Anne Hidalgo serait en tête au premier tour avec 37 % des intentions de vote contre 35 % pour Nathalie Kosciusko-morizet. Mais c’est au deuxième tour que l’actuelle première adjointe du maire de Paris fait la différence avec une nette victoire à 54% des voix contre seulement 46 % à sa rivale.

Ce même sondage montre une nette progression de NKM depuis son investiture par les militants parisiens de 7 points. Cette avance devrait faire réfléchir Anne Hidalgo à un an de l’élection. Elle devra trouver les mots justes, valoriser le bilan de Bertrand Delanoë, et donner de la chair à son projet pour Paris.

Les Verts largement associés à la gestion de la capitale ont pourtant fait le choix de listes indépendantes au premier tour. Ce sera Christophe Najdovski qui sera leur tête de liste. Les communistes s’apprêteraient à faire de même, alors que deux élus communistes ont déjà fait le choix de soutenir Anne Hidalgo dès le premier tour.

NKM après une campagne où l’aile droite de l’UMP l’a particulièrement étrillée, se voit de nouveau remise en cause par le penseur et l’inspirateur des ultras conservateurs de l’UMP, Patrick Buisson. Ce dernier fait d’elle la pire candidate possible pour l’UMP, celle qui assurera à tous coups l’élection d’Anne Hidalgo. Il met en avant son choix de ne pas voter contre le mariage gay, qui lui ferait perdre une partie de l’électorat des beaux quartiers, son côté bobo-écolo n’étant pas suffisamment clair pour séduire le cœur de cible de l’électorat socialiste.

De son côté Anne Hidalgo multiplie les rencontres de terrains et associe à sa campagne un nombre important d’artistes, de créateurs et de scientifiques.

Paris, elle devrait nécessairement accueillir en son sein la première femme maire de la capitale, c’est la seule certitude pour le moment.


Lire l'article complet, et les commentaires