Qui veut convertir Hollande au Tropisme Churchillien

par Christian
samedi 30 mars 2013

Que cherche la droite ? A désespérer nos concitoyens en faisant de la célèbre formule de Winston CHURCHILL « Je vous promets des Larmes et du sang » l’adage du quinquennat de François HOLLANDE ? l’UMP et son allié l’ UDI demandent au Président de changer de Cap et de faire une politique de droite néo Libérale, qu’eux même n’ont pas eu le courage de mettre en œuvre durant les 10 dernières années et moins encore au cours du quinquennat de Nicolas Sarkozy.

La ruse est grossière. Si Hollande flanchait et en venait à céder aux exigences de la droite libérale, celle-ci reviendrait au pouvoir sur l’impopularité des mesures prises mais qu’ils appliqueraient sous l’alibi, « ce n’est pas nous qui les avons prises ».

Cette dramatisation à outrance qu’entretient avec férocité l’UMP ne poursuit d’autre but que la reconquête du pouvoir. Tout est bon pour y parvenir. Dresser un tableau plus que pessimiste, annihilant toute perspective d’avenir meilleur.

Cette droite, gangrenée par les affaires, qui a plongé le pays dans un abysse de difficultés, augmentant la dette de 600 milliards d’€ en 5 ans, détruisant les services publics mais restituant aux plus riches des impôts sous forme de chèques dont les montants sont indécents. Rien que pour Liliane BETTENCOURT, 30 Millions d’€ restitués en 2011.

Ce serait donc en réparation de cette inique politique que Hollande devrait céder au tropisme Churchillien ? Ce serait donc en 10 mois que Hollande devrait rendre au pays les atouts de compétitivité que ses prédécesseurs ont enseveli sous des tombereaux de privilèges accordés aux plus riches ?

Sans doute ces Messieurs et ces dames s’imaginent que notre Président est versatile, influençable à souhait, donc, ils peuvent modeler sa volonté à leur gré. Il est vrai que les médias ne sont pas étrangers à cette image d’indécision chronique prêtée à François Hollande.

La droite devrait se raviser. Hollande tient et tiendra son cap. En tous les cas ce ne sont pas les grossières manœuvres des battus de 2012 qui le feront dévier. Qu’ils se le disent et cessent d’envoyer sans cesse au Français l’image d’une France condamnée.

Vaine démarche que celle consistant à demander à Hollande de citer Churchill. Notre Pays ne se porte pas bien, c’est vrai, mais il n’est pas menacé d’agonie ni d’asphyxie. Certes la lutte contre le chômage peut s’apparenter à une guerre. Mais justement, quand un pays est en guerre, c’est l’unité nationale quid doit primer, comme d’ailleurs, à quelques exceptions près, elle prime au sujet de l’intervention au Mali.

Ainsi Mesdames et Messieurs de l’opposition, si, comme vous le dites, Hollande devrait prendre des accents Churchillien, alors qu’attendez-vous pour répondre à son appel pour enrayer le cancer du Chômage. Qu’attendez-vous,, dans vos collectivités et dans vos entreprises, pour signer des emplois jeunes ou des contrats de génération. Qu’attendez-vous pour inciter votre électorat, et les plus nantis de ceux là, au patriotisme en leur intimant de participer pendant deux ans à l’effort national au lieu d'assister béats et faussement indignés leurs indignes exils fiscaux

Vous voudriez que Le Président dramatise, mais pour autant en seriez-vous plus émus

Seriez-vous prêts, sans arrière pensées, à verser les larmes et le sang dont vous réclamez l’incantation ? Bien sur que non ! Votre seule motivation est de revenir aux affaires, bien plus animés du désir de revanche que de celui de servir le peuple.

Che64. Aussi sur TWITTER @che64000


Lire l'article complet, et les commentaires