Selon que vous serez classé à « gauche » ou à « droite »

par jlhuss
mercredi 12 décembre 2012

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a annoncé dernièrement qu'il avait "décidé de mettre fin à l'aide au retour" offerte aux Roms qui acceptent de rentrer dans leur pays d'origine. "Les ONG comme les associations, ici ou là-bas, considèrent qu'elle a des effets pervers. Nous allons changer un dispositif inopérant", a déclaré Manuel Valls lors d'un déplacement à Montreuil (Seine-Saint-Denis). L'aide "crée un circuit entre la Roumanie et notre pays", ajoute-t-il et le dispositif est jugé trop coûteux et inopérant. Selon les associations, la population rom en France - 15 000 à 20 000 personnes - reste constante, car les expulsés reviennent systématiquement.

Sur le fond, je suis bien incapable de dire si le système était bon ou mauvais et "pernicieux" comme se plaisent à le claironner aujourd'hui les demandeurs d'hier. En revanche ce dont je suis certain, c'est du tollé qu'aurait déclenché chez les "bonnes âmes" une telle décision prise par l'ancien gouvernement. Selon que vous serez étiquetés droite ou gauche, vos actes n'auront pas la même connotation Ce qui est bon quand c'est la gauche qui le propose ne peut l'être si c'était la droite qui en était à l'origine.

En fait de telles décisions imprenables par la droite n'ont de chance d'être opérantes qu'avec la gauche. Il en est ainsi sur ce dossier, mais chaque jour ou presque nous assistons à de telles démonstrations surprenantes. C'est dire l'importance de l'alternance : elle permet de remettre les pendules à l'heure !

Un grand avenir ce petit Valls !

Le BLOG


Lire l'article complet, et les commentaires