3 aliments Ó Úviter avant de dormir

par Damien
samedi 19 décembre 2020

 

Profiter d’un sommeil réparateur est extrêmement important pour la santé. Pour chacun d’entre nous, le sommeil permet à l’organisme de se reposer avant d’entamer une nouvelle journée, batterie pleine !

Heureusement, il y a de nombreuses méthodes pour favoriser un bon sommeil. L’une d’entre elle est de modifier ses habitudes alimentaires, notamment avant d’aller au lit. En effet, certains aliments perturbent fortement le sommeil en imposant une grande digestion et un boulversement hormonal à l’organisme pendant la nuit.

Pour éviter les nuits agitées et les insomnies, voici 3 aliments à éviter absolument avant de dormir. De manière générale, rappelez-vous qu’il est essentiel de manger léger le soir, pour éviter à l’organisme de devoir fournir des efforts de digestion pendant le sommeil.

Zoom sur le sommeil

Le sommeil est essentiel, nous avons tous besoin d’un sommeil réparateur pour vivre au meilleur de nos capacités. Ne le négligez pas.

Une alimentation adaptée le soir a de nombreux bienfaits. Elle permet notamment de :

Vous avez des problèmes d’insomnie et rien ne fonctionne pour vous ? Avez-vous déjà entendu parler des somnifères naturels qui agissent en douceur sur l’organisme pour l’aider à s’endormir et à profiter d’un sommeil réparateur de qualité ? Ces solutions naturelles sont intéressantes et vous conviendront peut-être.

En attendant, suivez nos conseils et banissez certains aliments de votre alimentation nocturne. Ci-après, retrouvez 3 aliments à éviter à tout prix pour mieux dormir. Échappez aux nuits agitées et aux insomnies.

1. La caféine

C’est la base, et il convient de le rappeler. Le café, le thé, le chocolat… font partie de la liste des aliments qui contiennent de la caféine. Veillez à ne pas en consommer le soir, au risque d’exciter votre organisme et de repousser votre sommeil. Pour mettre toutes les chances de votre côté, ne consommez pas de café trop tardivement dans l’après-midi.

2. L’alcool

Les boissons alcoolisées épuisent l’organisme. Bien que nous puissions nous sentir détendu(e)s, voire fatigué(e)s, après ingestion d’alcool, le corps profitera d’un sommeil moins réparateur. Les réveils nocturnes risquent de s’inviter au lit car le foie travaillera à éliminer l’alcool de l’organisme. Le rythme cardiaque pourra s’accélerer et provoquer des réveils nocturnes. De plus, l’organisme sera déshydraté et vous aurez envie de boire.

3. Les aliments difficiles à digérer

Évitez de consommer des aliments lourds à digérer. Les aliments lourds et gras (pizzas, hamburgers, charcuteries, fromages, frites, crèmes glacées…) ainsi que la viande sont difficiles à digérer. S’il sont consommés le soir, l’organisme aura beaucoup de travail pendant la nuit, ce qui risque de perturber la qualité du sommeil et l’endormissement.

En ce qui concerne le sucre, il y a différentes écoles. Les spécialistes ont des avis divergeants mais il en ressort qu’un excès d’aliments sucrés perturberait le sommeil. En effet, manger des aliments sucrés avant d’aller au lit stimule et excite l’organisme qui est alors prêt pour débuter une nouvelle activité. De plus, le sucre est rarement consommé seul : il accompagne souvent des aliments lours et difficiles à digérer (pâtisserie, crème glacée, sauces...).

Pensez à manger léger avant d’aller au lit. Vous ressentirez la différence !

Le mot de la fin

Vous avez une petite fringale tardive ? Ne succombez pas à n’importe quel aliment. Mangez léger le soir et vous serez agréablement surpris de la qualité de votre sommeil.

Les bonnes habitudes alimentaires et les bonnes habitudes de sommeil sont étroitement liées. Ces habitudes s’influencent, alors apprenez à les maîtriser pour retrouver votre pleine vitalité.

Bon sommeil !


Lire l'article complet, et les commentaires