La cigarette électronique fait un tabac

par Hijack
jeudi 25 mars 2010

J’apporte mon témoignage personnel si cela peut aider d’autres à faire pareil, car si j’y suis parvenu, tout le monde (ou presque) peut le faire. Dans quelques jours cela va faire 1 an que j’ai éteint ma dernière tueuse et, à mon grand étonnement elle ne manque pas … je ne comprend toujours pas comment et pourquoi je la pensais indispensable. La cigarette n’est que l’illusion du plaisir, avec des effets réellement néfastes.

Ceux qui ne veulent pas s’attarder à mon cheminement avec la cigarette mais uniquement intéressés par la cigarette électronique, allez directement au chapitre « Cigarette Électronique ».

Ancien grand fumeur, 25 cigarettes brunes fortes pour jour, depuis l’âge adulte mais j’avais commencé bien plus tôt, à l’adolescence. Ayant été musicien (non professionnel), le stress a attiré vers moi la première bouffée que j’ai senti en tant que vrai fumeur, car auparavant, ce n’était pas un besoin vital, me vantant de pouvoir m’arrêter dès que je le souhaitais. En même temps que la musique la nuit, j’étais comptable à plein temps le jour, et malgré que je progressais facilement, mon métier que je faisais par stricte nécessité financière me prenait la tête et la cigarette était pour moi un échappatoire évident et c’est au boulot ou je fumais le plus.

Puis petit à petit, la cigarette était devenue ma meilleure compagne ou presque, capable de faire des km en pleine nuit pour en trouver, il m’est même arrivé de chercher des mégots par terre … bref, la cigarette du matin était de loin la meilleure. J’étais hyper actif, pratiquais également pas mal de sport, à l’époque je ne ressentais aucune gêne même dans des sports exigeant beaucoup de souffle, comme la boxe , le footing, et course de fond.

j’ai vite réalisé malgré plusieurs tentatives d’arrêt que cela m’était strictement impossible... la cigarette était une de mes raisons de vivre !

M’étant récemment marié, ma nouvelle compagne ne supporte pas du tout, mais alors pas du tout la fumée de cigarette, la simple odeur de fumée même lointaine lui donne de fortes nausées et maux de têtes … Donc obligé de fumer au balcon en fermant la fenêtre, plus jamais de fumée au lit (snif …) Cela étant, je la remerciais d’avoir réussi à faire en sorte que je ne fume plus à l’intérieur de notre appartement … Elle m’a même encouragé à repeindre tout l’appartement et changer tous les papiers peints blancs à l’origine et devenus beiges avec la fumée de cigarettes sans compter la fumée qui pénétrait les armoires et placards dont les T shirt et draps étaient atteints... tous ces détails pour expliquer à quel point j’étais tombé dedans.

J’avais bien essayé quelques années auparavant d’arrêter de fumer mais en vain … à la première occasion, je reprenais de plus belle. Quelques années après l’arrivée de ma femme, celle qui ne supporte pas la fumée de mes cigarettes, je ne voyais pas de solution pour me débarrasser de ces ex-plaisirs devenus corvées... je me suis souvenu qu’il y a une quinzaine d’années, j’avais entendu dire que l’acupuncture était efficace pour stopper la cigarette, j’avais tenté le coup par curiosité car je n’avais la volonté d’arrêter, volonté sans laquelle rien n’est possible.

C’était en fait un genre d’acupuncture qui n’est pas celui qu’on connaît en France, car les aiguilles sont mises uniquement dans le lobe de l’oreille si je me souviens bien... En sortant de chez le médecin, aucune envie de fumer … bizarre … j’essaie d’allumer une cigarette 15 mn plus tard, impossible de fumer, à chaque bouffée j’avais de violentes envies de vomir … j’en étais presque en colère ! Arrivé chez moi, encore pire … le lendemain, aucune envie … puis petit à petit j’ai repris, car je n’avais pas comme déjà dit la volonté d’arrêter, sachant aussi que j’avais trop d’occasions qui me feraient replonger.

Bref, les années ont passé et je commence à en avoir plus que marre... avec mon épouse c’étaient des sujets d’engueulades, les cendriers puants le tabac froid à nettoyer tous les matins, les effets sur la santé, le coût (car contrairement à ce qu’on croit, les brunes coûtent aussi cher que le blondes même si leur prix de revient est nettement moindre) … je sentais au fond de moi un rêve que je n’arrivais pas à m’avouer, mais je ne trouvais pas de solution et me dis que je devrais re-tenter l’acupuncture avec cette fois la volonté en prime.


En cherchant des acupuncteurs sur le net, des spécialisés pour aider à l’arrêt du tabac je suis tombé par hasard sur des articles dans des blogs parlant de la cigarette électronique...

Sincèrement je trouvais l’idée originale et pas bête du tout, car on ne fume que de l’air … ni on ne pollue, ni on ne se pollue.

Cigarette Électronique :

En fait, plus électrique qu’électronique, mais bon, continuons à l’appeler comme tout le monde « cigarette électronique ». Bien que vendue dans quelques Tabacs ou pharmacies un peu partout en France, la vente se fait exclusivement sur internet où il y a vraiment beaucoup de sites spécialisés en vente d’e-cigarettes en tous genres, tous parfums, tous formats, avec ou sans nicotine mis à part le propylène de glycol, (considéré à forte dose comme pouvant représenter un danger sans que cela soit démontré scientifiquement) mais ce produit est abandonné par tous les fabricants sérieux, cela fait même partie de leur publicité.

La cigarette dont on parle est composée de 3 parties, l’atomiseur, une batterie et une cartouche … Vous verrez, il y a des cigarettes de toutes les tailles, tout dépend de la référence ou de la marque, il y a aussi des cigares et même pipes, tout en sachant que ces cigarettes disposent d’une batterie à recharger après quelques heures d’utilisation, mais il y a aussi des cigarettes jetables vendues chargées.

Après avoir pas mal cherché sur le net, m’être inscrit sur un forum (j’en donnerai le nom et lien à la demande dans le petit forum ci-dessous, car je ne sais pas si j’ai le droit de mettre des liens dans ce genre d’articles à publier) j’achète donc mes premières cigarettes électroniques, mais jetables pour voir … tâter le terrain, et la première chose que se dit un vrai fumeur, c’est que la sensation n’est vraiment pas la même qu’avec une vraie cigarette, vraiment rien à voir … mais un truc intéressant tout de même, au moins on a l’impression de fumer … de la vraie putain de fumée !!!.
 
Tout savoir sur la cigarette électronique (bienfaits, danger, fonctionnement, prix…)

La cigarette electronique a été inventée en 2003. C’est un appareil de vaporisation électronique a chaud sans combustion. La e-cigarette est composée d’une batterie au lithium, d’un atomiseur doté d’un microprocesseur et d’une cartouche de recharge (avec ou sans nicotine). Tous les composants de la cigarette électronique sont certifiés aux normes CE et ROHS. Elle est autorisée dans les lieux publics car elle ne provoque pas de tabagisme passif ; et surtout elle ne contient aucun des 4000 poisons contenus dans une cigarette classique.

Est un moyen de substitution ?

Aujourd’hui, la cigarette électronique ne peut pas être vendue comme un moyen d’arrêter de fumer (l’OMS devait rendre un avis courant septembre 2009, pour l’instant, je ne sais pas où ça en est, mais il y a eu des pétitions adressées au ministère de la santé). Elle est donc présentée comme un moyen de fumer sainement.

Mon expérience personnelle (et de nombreuses autres sur Internet) montre que la e-cigarette est très efficace. Après un an sans tabac, je peux dire que c’est bien plus facile d’arrêter avec ce nouveau produit qu’avec les patchs et autres gommes car on garde la gestuelle et le plaisir de faire de la fumée.

Ça contient de la nicotine ? Si non, quoi ?

Les cartouches remplaçables sont remplies de liquide. Les principaux ingrédients sont la nicotine (quatre niveaux disponibles : fort, moyen, léger et zéro), un arôme artificiel de tabac (ou autres tels que pomme, menthe) et du propylène de glycol (parfois remplacé par de la glycérine végétale ou du PEG 400).

Y a-t-il un risque sanitaire à l’utiliser ?

Le propylène glycol est classé dans les additifs alimentaires classiques et non toxiques par la Direction générale de la santé (DGS) et l’Institut national de la recherche scientifique, ainsi qu’aux Etats-Unis par la FDA (Food and drug administration) et l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) qui a juste émis une recommandation qui concerne les femmes enceintes. De plus, les résultats d’une première étude néo-zélandaise montrent que la cigarette électronique est une réelle opportunité pour lutter contre les méfaits du tabagisme et qu’elle ne présente pas de risque pour la santé, sauf avis contraire argumenté des autorités concernées.

Les nouvelles générations de cartouches avec ou sans nicotine et sans propylène de Glycol.

Combien ça coûte ?

Une seule cigarette électronique remplace un paquet de cigarettes classiques et à la longue cela revient à moins de 1 Euro, donc environ 5 fois moins cher que le tabac. Cela étant, il faut être conscient qu’au début, en cherchant sa marque et ses marques, il est possible en commandant ici ou là, testant telle ou telle marque de dépenser un peu plus que prévu, mais rassurez-vous, toutes les dépenses sont amorties au bout de quelques mois.

Enfin, pour bien réussir son passage à la cigarette electronique, il est primordial d’avoir un matériel fiable qui vous procure entière satisfaction (volume de fumée, goût, autonomie). D’une façon générale, orienter vous vers des marques reconnues et évitez les e-cigarettes de contrefaçon ou d’origine douteuses (notamment sur eBay).

Je conseille personnellement de chercher soi même toutes les infos utiles sur le net, c’est très facile.

Éventuellement, je donnerai quelques conseils et liens dans la mesure du possible et surtout, n’oubliez pas de consulter un bon forum de discussion sur l’e-cigarette.

 

J’ai oublié d’insister sur le fait d’aller voir un vrai acupuncteur spécialisé, il en existe de très bons, très utile les premiers jours d’arrêt. Un dernier conseil, après l’acupuncture, il vaut mieux déjà avoir son stock de cigarettes électroniques … mais avant toute chose, la volonté d’arrêter de fumer du tabac.

 
Hijack

Documents joints à cet article


Lire l'article complet, et les commentaires