La sÚcu et les « sans papiers »

par jlhuss
vendredi 13 juillet 2012

La ministre des Affaires Sociales Marisol Touraine a annoncé que la franchise médicale de 30€ dont devaient s'acquitter les étrangers en situation irrégulière bénéficiaires de l'AME (Aide Médicale d'Etat) allait être prochainement supprimée.

En 2011, avec cette franchise, l'AME a couté 810 millions d'euros, ce qui équivaut par exemple au coût global du bouclier fiscal tant décrié. À Bercy on prévoit une augmentation annuelle de 10% du budget alloué à ce dispositif. La générosité du nouveau gouvernement est considérable en cette période pourtant difficile.

À l'heure de la rigueur, des impôts, directs et indirects, qui vont peser demain de plus en plus lourdement dans le budget de tous les français, à l'heure de l'augmentation de la CSG. À l'heure où la France creuse chaque jour un peu plus son endettement afin de payer le fonctionnement de l'état mais aussi pour soutenir à coups de milliards les banques en quasi faillite des pays du sud de l'Europe. À l'heure où un nombre croissant de Francais hésitent à se soigner, à aller chez le dentiste ou repoussent leur visite chez le gynécologue. A l'heure ou les déremboursements de médicaments sont de plus en plus nombreux, quel est donc le message envoyé ?

Serait-ce simplement un triste alibi permettant dans le même temps de mettre en œuvre la politique exigée par les élites mondialistes de la Banque et des grandes multinationales ? La main gauche donne pour faire oublier ce que fait la main droite.

On fait certainement ainsi grand plaisir à quelques associations largement médiatisées mais sans doute bien moins à un peuple jusqu'à présent silencieux mais qui ne comprend absolument pas ces largesses accordées à d'autres et compromises pour lui. Ce grondement s'est exprimé lors du vote du premier tour des présidentielles et de l'abstention au deuxième tour des législatives pour qui veut bien analyser objectivement les chiffres.

Contre qui le peuple en colère poussera-t-il un cri demain ? Contre ce "sans-papiers" soigné gratuitement alors que lui-même n'en avait pas tant demandé ? On voudrait continuer de créer d'éternels boucs-émissaires pour mieux dévier la rage populaire vers des cibles illégitimes qu'on ne s'y prendrait pas mieux. Certains appellent cette manière de procéder, la "théorie du choc"

On va finir par dégoûter les français de la solidarité. Alors les socialistes sont-ils à ce point débiles ? Ou préparent-ils l'élection de Marine le Pen en 2017 ? Ou bien encore l'avènement d'un "nouveau monde"

En fait les choses sont sans doute beaucoup plus simplistes. Les socialistes ne commettent pas d'erreurs. Ils savaient qu'ils n'avaient aucune solution à proposer pour redresser la France, car la crise est mondiale et ils n'ont aucune véritable marge de manoeuvre. Ils ont joué et gagné sur le rêve. L'électorat des socialistes sera bien sûr déçu et pour gagner à nouveau les élections, ils pensent devoir se "fabriquer" un autre électorat inopérant jusqu'à présent. Ils se doivent donc de le gâter par avance afin qu'ils puissent voter socialiste au bon moment.

Le BLOG


Lire l'article complet, et les commentaires