« Pour votre santé »

par jlhuss
samedi 16 février 2013

Près d'un acte médical sur quatre ne serait pas justifié, selon certaines enquêtes. A cette gabegie soupçonnée s'ajoute les risques inhérents à toutes les investigations invasives ou non : la prise de"rayons" divers et variés n'est pas innocente.

Les médecins seraient donc devenus "fous" ou complètement subordonnés aux modes, aux laboratoires, aux fabricants de matériel d'investigation. Ils seraient aussi très "technos" pour certains ? Peut-être, mais ce n'est pas suffisant pour expliquer l'inflation des actes. D'abord sachez qu'examiner son malade, lui parler, l'interroger, considérer sa personnalité ne paye pas ou misérablement. Ce qui "paye" se sont "les machines à sous", les actes quantifiables, chiffrables : la parlotte ne vaut plus un cloup alors qu'elle est une des investigations essentielles. Vous la rémunérez comment ? 23 € de l'heure ? Ne parlez pas de dépassement ; vous jouez avec votre vie ! Soyons clair "la parlotte" c'est gratuit.

Ensuite, comme toujours chez nous, il est très difficile de "supprimer". Tel examen pourtant complètement obsolète ou simplement remplacé par un autre beaucoup plus performant, demeure dans la liste des documents opposables ou à produire. "Vous n'avez pas fait de radio du crâne ???" NON, mais j'ai fait un scanner ... "OUI ! Certes, mais pas de radio du crâne !"

Autrement formulé : "Docteur est-ce bien nécessaire ?" Non madame, monsieur, si vous me promettez de ne pas porter plainte en cas de mésaventure improbable.

"Docteur, c'est promis"

Les promesses n'engageant que ceux qui les reçoivent, il est plus prudent pour le médecin de pratiquer l'examen superflu. Il figurera au dossier. Le dossier doit être "béton" pour l'expert éventuel. La parlotte, l'expert ne connaît pas.

Un sondage effectué l'an dernier à la demande de la Fédération hospitalière de France (FHF), indiquait que seuls 72 % des actes médicaux étaient "pleinement justifiés". L'enquête corrobore sur certains point ce qui a été écrit plus haut. Elle a été réalisée auprès de 800 médecins (hospitaliers, spécialistes et généralistes libéraux) et ces derniers attribuent ces actes superflus à la demande des patients dans 85 % des cas et à la peur du risque judiciaire dans 60 % des cas... Enfin un rapport du comité américain sur le sujet, a estimé à 750 milliards de dollars les dépenses inutiles en 2009. Ce qui, rapporté à la France, représenterait 40 milliards d'euros mal utilisés ou gaspillés.

***

Dernière grande nouvelle puisque nous sommes dans le registre : le cholestérol est innocent et à bas les statines. Bof ... Pourquoi pas ? J'en prends tous les jours mais ne suis pas addict !

le Pr Philippe Even, j'ai été dans son service à Laennec, demeure étonnement jeune. Beau gosse en pleine maturité, il devient un très charmant vieillard. J'aimerais qu'il m'indique le produit ...

L'homme du poumon dénonce le lien communément admis entre cholestérol et maladies cardiovasculaires et pointe l'inutilité du traitement par les médicaments de la famille des statines. Pourquoi imaginer une résurgence de luttes intestines entre pneumologues et cardiologues ? Il a dépassé l'âge de ces enfantillages.

De surcroit, Even, plutôt de gauche, est soutenu par un urologue de droite le Pr Bernard Debré, lequel était le chirurgien d'un Président de gauche ... Vous voyez bien que tout ça est très oecuménique. Ils ont cosigné Le Guide des 4 000 médicaments, un best seller soutenu par un plan média d'enfer. Qu'on le sache bien l'existence d'un "mauvais cholestérol" est une faribole, une "farce inventée par l'industrie" pharmaceutique et qui coûte fort cher.

Mais alors, pauvres diables, qu'allez-vous faire ? Attendre la farce suivante : celle qui contredira le tout, dénoncera la faribole des fariboles ?

Croyez-moi faites comme vous le sentez pour l'instant en sachant qu'il s'agit simplement de la préparation d'artillerie nécessaire pour aboutir au non remboursement par les caisses d'assurance maladie et les mutuelles. Ce ne sera d'ailleurs pas très grave puisque l'on vous expliquera que c'est pour votre santé. "Pour votre santé" ça fait tout avaler ... Même les statines !

Le BLOG


Lire l'article complet, et les commentaires