Vivre 120 ans

par emosaique
mercredi 16 août 2006

Dieu décide, juste avant le Déluge, de limiter désormais la vie de l’homme à cent vingt ans. « La vie ne sera que de cent vingt ans », est il écrit dans l’ancien testament, Genèse (6,3).

Cela n’a pas empêché, toujours selon ce document, à Noé de vivre 950 ans.

Coïncidence , aujourd’hui il est prouvé que biologiquement l’homme ou la femme, peuvent vivre effectivement 120 ans.

En 2006, dans le monde, le nombre de personnes ayant atteint cet âge se compte sur les doigts d’une main.

La personne doyenne de notre planète, serait Mme Moloko Temo, née le 04 juillet 1874 et qui vient de fêter ses 132 ans dans son pays en Afrique du Sud. En France, plus modestement le nombre de centenaires a atteint, selon l’INSEE, 5 983 en 2005 contre une estimation de 100 en 1900 et 977 en 1960.

Pour 2050 le nombre de centenaires, toujours selon l’INSEE, devrait dépasser les 165 000. A la fin du siècle une personne sur deux devrait atteindre cet âge. L’allongement de la durée de vie est une réalité incontournable. Les personnes vivent plus longtemps et en meilleure santé.

Tous les ans l’espérance de vie à la naissance progresse d’un trimestre en moyenne, et ce qui est notable est que l’espérance de vie en bonne santé progresse d’autant dans un rapport de 2,5 pour 3. L’espérance de vie à la naissance était de 20 ans à l’époque des gaulois, 40 ans à l’âge de la révolution, 80 ans aujourd’hui en France. Bien sûr comme dans d’autres époques cet allongement a posé et posera des problématiques économiques, sociales et philosophiques et trouvera des solutions liées à des choix de sociétés, n’en doutons pas.

Aujourd’hui restons plein d’espoir, parce qu’atteindre 120 ans, avec de grandes chances de rester en bonne santé au moins jusqu’à 100 ans n’est pas une perspective négligeable, sinon quel est l’intérêt de l’allongement de la vie si comme le dit avec ironie Woody Allen « Pour vivre centenaire, il faudrait abandonner toutes les choses qui donnent envie de vivre centenaire ».


Lire l'article complet, et les commentaires