Palestine censurée ?

par plastictramp
samedi 29 septembre 2012

Ce lundi 24 septembre, le journaliste et écrivain Nadir Dendoune est l'invité du grand journal de Canal +. Il vient parler du drame de l'Himalaya où au moins 9 personnes y ont trouvé la mort.

Ce soir là, le journaliste portait un t-shirt noir sur lequel était inscrit le mot Palestine. On remarquera que les plans durant toute l'émission seront resserrés afin que le téléspectateur ne puisse le voir. Nadir Dendoune nous informe même que lors de la publicité, celle avant la deuxième partie de l'émission où il devait intervenir, deux assistants se pressent pour lui donner une veste, puis font machine arrière réalisant que l'inscription sur le t-shirt était toujours visible. Ils repartent, "en stress" selon l'intéressé.

Pour quelles raisons les deux assistants repartent-ils stressés ? Canal + aurait-il des ennuis à diffuser sur nos écrans le mot Palestine ? Cet événement mineur pose une question bien plus large sur la liberté d'expression qu'on sait limitée dans notre cher pays. À l'aube d'un conflit majeur entre Israël et l'Iran, la télévision nous oblige-t-elle à choisir notre camp, à ne pas parler de Palestine où encore à bannir ce mot ? Alors que de nombreuses émissions offrent un temps de parole important aux défenseurs d'Israël type BHL, voilà que le seul mot Palestine, qui n'était évidemment pas à l'ordre du jour, est censuré.

Il n'est pas normal qu'un camp puisse s'exprimer tandis que l'autre soit censuré. Exigeons de la part de nos médias un traitement de l'information équitable !


Lire l'article complet, et les commentaires