Rhinocéros et politique

par vengeur 25
mercredi 8 mars 2017

Pourquoi je préfère les rhinocéros aux hommes politiques

J'éprouve un véritable sentiment de dégoût ce soir et je tenais à vous le faire partager.

Pendant que certains hommes politiques enchaînent conférence de presse, meetings et divers passages au 20 heures pour clamer haut et fort ou pleurer comme des fillettes (Fillon fillette, mais quel dramaturge ! On se croirait presque dans une tragédie grecque !) qu'on les a assassinés alors qu'ils se sont mis eux-mêmes dans le pétrin et qu'ils n'avaient qu'à respecter la loi dont ils se disent avec arrogance et fierté les garants, des rhinocéros meurent chaque jour sous les balles des braconniers pour ce qui fait leur originalité mais aussi leur trésor malgré eux : je veux parler de leur corne. 
Les asiatiques leur prêtent un pouvoir aphrodisiaque qui n'a jamais été démontré et qui tient plus de la niaiserie (oserais-je dire de la débilité) humaine.



Hier soir, des braconniers sont même allés jusqu'à s'introduire par effraction dans un parc animalier célèbre (celui de Thoiry) pour aller réveiller au beau milieu de la nuit un magnifique rhinocéros blanc de 5 ans dans son box et l'assassiner de 3 balles pour ensuite découper à la machette la divine corne qui fait tant fantasmer...

Je n'ose même pas imaginer le sentiment de panique, d'effarement et de douleur qu'a dû ressentir ce si pacifique animal. 

Pour que nous nous rendions compte de notre dangerosité, il faudrait peut-être installer un compteur comme celui des statistiques en direct Worldometers qui recenserait en temps réel le nombre pharaonique d'animaux que l'être humain abat chaque jour sans même verser une larme (requins démembrés, rhinocéros, ours, lions, panthères, renards) mais j'en oublie beaucoup, paix à leur âme. Et puis il y a aussi ceux qu'on assassine sans le vouloir avec sa voiture mais au final, ça revient au même et les effectifs s'épuisent à vitesse grand V (blaireaux, hérissons, fouines, etc.)

A quoi ressemblera la Terre quand elle ne sera plus habitée que par des hordes d'humains dont l'unique préoccupation consistera à consulter son téléphone portable, son ordinateur, ses méls, activités dérisoires et pathétiques auxquelles malheureusement nous nous adonnons tous ? Si le Veau d'Or existe, alors je le soupçonne grandement de ressembler à une toile d'araignée maléfique qu'on appelle internet, sorte de piège idéal pour veuve noire version électronique.

Oui, on assassine sans vergogne chaque jour des milliers d'animaux, de plantes, d'arbres, de fleurs, et pendant ce temps-là, les faux prophètes occupent les écrans, braillent, hurlent, gémissent, pleurnichent ou twittent en essayant de nous faire croire que l'avenir meilleur est pour demain et qu'il n'est possible qu'avec eux et par eux. Mais ils ne font que se succéder et à chaque nouveau roitelet couronné, on a tous la désagréable impression que ça va pourtant encore plus mal.

Moi je ne veux plus me prosterner devant ces idoles païennes et sans âme qui en quelque sorte nous vole notre liberté en nous affirmant qu'il en va de notre devoir de citoyen. Moi je les emmerde, je n'irai donc pas voter et le jour des élections, ma pensée ira plutôt vers toutes ces bestioles innocentes victimes de notre barbarie...


Lire l'article complet, et les commentaires