Se mettre genoux est un acte de soumission, pas une attitude digne pour combattre le racisme

par moderatus
jeudi 17 juin 2021

 

Cette attitude est une soumission à un mouvement américain Black Lives Matter qui a relancé ce geste pour dénoncer les violences policières et le racisme systémique aux Etats-Unis.

Black lives Maters, bien sûr la vie des noirs compte, autant que celle de n'importe qui. Le racisme et la connerie n'ont ni couleur ni origine ethnique.

Je vois dans ce geste le genou du policier qui a fait mourir George Floyd âgé de 46 ans, ce qui est un drame insupportable et lourdement condamnable.

 

 

Seulement le mouvement Black Lives Matter qui a repris ce geste assassin dans un contexte propre à l’Amérique a mis en acusation la police et la société américaine dénonçant un racisme et une violence systémiques.

Nous ne pouvons reprendre nous Français, dans une compétition sportive une telle attitude et une telle accusation qui seraient relayés par des footballeurs français à l'occasion de l'EURO. Ce serait faire, même sans le vouloir, le même procès au pouvoir et à nos policiers en France . Notre histoire n'a pas de similitude avec celle des Etats Unis, quoi qu'en dise le clan TRAORE.

Tout le monde a le droit à titre personnel et les joueurs de l'équipe de France comme tout un chacun et peut-être plus, car leur voix est très entendue par notre jeunesse, de prendre à titre indivuduel position contre toute forme de racisme et particulièrement sur les stades et à encourager les organisateurs et responsables de ces compétitions à même arrêter un match si de telles attitudes se produisaient, mais pas de copier un mouvement dont les motivations et accusations sont très spécifiques aux États-Unis.

Laissons cette récupération à des organisations minoritaires mais virulentes qui sévissent sur notre sol, racialistes, décolonialistes, indigénistes et aussi à des mouvements comme les comités d'Assa TRAORE ou le CRAN qui eux les exploitent avec la complicité de partis politiques d’extrême gauche, et avec la bienveillance et le laxisme coupables de la part du pouvoir.

Entretenir la haine et le poison d'un racisme systémique en France est une absurdité et un acte d'agression envers notre nation, son identité et sa cohésion déjà en péril.

Heureusement l'équipe de France a renoncé à cette mascarade, elle a chanté la Marseillaise, elle fait un travail solide avec une équipe soudée, gagné un match clé et cela suffit au bonheur de tous.

On disait toujours, on domine l’Allemagne, mais à la fin c'est elle qui gagne. On a prouvé le contraire.

 

 

Le chemin est long, l'équipe a l'air robuste et conquérante, prometteuse. Elle a l'appui total du pays. Ne nous perdons pas dans des combats politiques qui ne sont pas de saison. Une idée partagée par de nombreux athlètes.

Un sondage mené par le Comité international olympique (CIO) auprès de 3457 sportifs des Jeux Olympiques révèle que 67 % d’entre eux s’opposeraient à toute manifestation politique .

 


Lire l'article complet, et les commentaires