Vers une dévalorisation des IUT

par Thibaut
samedi 25 mai 2013

L'article 18 du projet de loi Fioraso sur l'enseignement supérieur, adopté dans la nuit du 23 au 24 mai 2013, prévoit l'instauration de quotas de bacheliers technologiques dans les instituts universitaires de technologie. Ce pourcentage minimal devra être fixé par le recteur d'académie, en fonction de la spécialité du diplôme et des demandes enregistrées dans la procédure de demande de préinscription.

Si cette loi a pour but d'augmenter le taux de diplômés français, en améliorant la réussite en études supérieures, instaurer un quota pour une filière particulière est contraire à cet objectif. Deux choses risquent de se produire :

 

 

La mise en place de quota n'arrangera pas la réussite des étudiants dans l'enseignement supérieur et risque de créer, une fois n'est pas coutume quand il s'agit de favoriser une partie de la population, des inégalités. On fait de la place dans les IUT, au détriment des bacheliers généraux, qui peuvent se retrouver sans solution adaptée.

Espérons simplement que les recteurs d'académie seront plus réalistes et n'imposeront pas des quotas largement supérieurs à ce qui est pratiqué par les IUT. Espérons le, au nom de l'égalité de traitement.


Lire l'article complet, et les commentaires