70 % des Franšais sont internautes

par Christian Bensi
mardi 12 janvier 2010

 L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) et le Conseil général de l’industrie, de l’énergie et des technologies (CGIET) ont rendu public les résultats de leur enquête annuelle.

Cette enquête a été conduite pour la neuvième année par le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc). Elle a été réalisée en juin 2009 par entretien de face à face auprès d’un échantillon de 2 220 personnes, représentatif de la population française de 12 ans et plus. Le rapport de 220 pages qui a pour nom « La diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française » est disponible en ligne.

La téléphonie fixe et mobile progresse

En 2009, l’équipement des personnes en téléphonie fixe à leur domicile a progressé de 3 points, de 4 points pour la téléphonie mobile. 48 % des personnes interrogées utilisent une box pour téléphoner soit 9 points de plus en 1 an.

82 % des Français sont équipés en téléphonie mobile, 98 % des 18-24 ans, 96 % des 25-39 ans mais seulement 42 % des seniors. Le nombre de personnes ne disposant pas d’un téléphone fixe ou d’un téléphone mobile tend vers zéro.

74 % de la population équipée d’un mobile envoie des SMS. C’est le cas de 71 % des adultes (21 SMS par semaine). C’est le cas de 100 % des adolescents qui envoient en moyenne 90 SMS par semaine. 13 % de la population utilisent un mobile pour surfer sur Internet. Le pourcentage atteint 27 % chez les 18-24 ans.

71 % des internautes se connectent tous les jours

Tous modes d’accès confondus, la France compte 70 % d’internautes (+ 7 %). 97 % des adolescents sont connectés, 94 % des 18-24 ans, 89 % des 25-39 ans. 67 % de la population a accès à Internet au domicile mais 8 % de ceux qui en disposent ne sont pas internautes.

La proportion d’internautes aurait pu être plus importante encore mais 9 % de la population interrogée a renoncé pour des questions financières à l’achat d’un ordinateur cette année. La plus forte progression en nombre d’internautes est constatés chez les 40 à 60 ans (+ 12 points) et chez les 60 à 70 ans (+ 18 points). La proportion d’internautes chez les plus de 70 ans est stable. Ce sont eux et de loin qui sont le moins équipés mais on compte encore de nombreux non-internautes chez les non-diplômés, les personnes vivant seules, les personnes aux revenus faibles.

71 % des internautes se connectent tous les jours et 15 % une à deux fois par semaine. Les internautes de moins de 40 ans sont les plus assidus.

Si 80 % des adolescents disposent d’un accès sur leurs lieux d’études, 5 % seulement s’en servent quotidiennement. Chez les actifs, si seuls 48 % disposent d’un accès Internet, 29 % l’utilisent quotidiennement.

65 % des 18-24 ans sont membres d’un réseau social

On constate une stagnation quant à la fréquentation des cybercafés et des espaces publics numériques (13 %). 35 % des 18-24 ans les utilisent.

14 % de ceux qui disposent d’Internet à domicile utilisent la téléphonie seule ou la visio par l’ordinateur (Skype, netmeeting,…) 23 % de la population, mais surtout 52 % des adolescents et 65 % des 18-24 ans sont membres d’un réseau social.

Alors que les Français sont partagés, 75 % des adolescents considèrent qu’Internet est important pour se sentir intégré dans notre société. Parmi les non-internautes, 38 % trouvent Internet trop compliqué et 23 % estiment qu’Internet n’est pas utile dans la vie quotidienne.

En matière d’accès à Internet, les inégalités ont diminué de moitié depuis 2002. Faudra-t-il attendre sept ans pour qu’elles disparaissent ?


Lire l'article complet, et les commentaires