Tarif social de l’internet : Pierre Danon raconte le « droit l’internet »

par lucdelporte
mardi 20 mars 2012

Vous le savez, la thématique de la fracture numérique m’intéresse, pour vivre dans les Yvelines qui ne sont pas nécessairement connectés au mieux, et globalement parce que le territoire est de plus en plus coupé.

Car non, tout le monde n’a pas un ordinateur familial, et encore moins une connexion ! Pour preuve, ces chiffres étonnants de taux d'équipement des Français aux TIC :

Pierre Danon, instigateur du tarif social de Numericable, explique comment une entreprise peut, non pas faire de la charité, mais s’en sortir avec ce type de tarif. A 4 euros, il est moteur sur ce forfait « acceptable » qui permet aux plus modestes d’avoir la TV, le téléphone et un accès internet.

Pas de « droit à l’internet » (comme il y a pu avoir un « droit à l’antenne » dans les années 1970) pour autant. Pour Pierre Danon, le risque est de voir un nouveau « droit acquis » surgir, qui contraint par la suite la puissance publique, déjà largement endettée, à payer en cas de rupture de ce droit.

Pierre Danon : grand entretien sur les télécommunications from IDPI on Vimeo.

Une interview qui reprend histoire des tarifs sociaux (voir ce billet sur l’histoire des tarifs sociaux, avec récemment les forfaits proposés par Free) et des technologies de l’information (voir également son analyse de la neutralité du net) que je vous recommande.

Luc Delporte.


Lire l'article complet, et les commentaires