L’Úvolution des punaises de lit en 2021

par
jeudi 18 mars 2021

Les punaises de lit sont de retour et viennent perturber les nuits de nombreux Français. Ces insectes avaient pratiquement disparu dans les années 1950. Mais depuis les années 1990, ils ont refait surface. En cause : l’émergence d’un nouveau mode de consommation. L’augmentation du nombre de voyageurs, l’échange d’appartements, les séjours dans les hôtels, le covoiturage ou encore l’achat de meubles d’occasion sont autant de facteurs qui favorisent la migration de ce parasite. La punaise de lit ne vole pas, certes, ne saute pas, mais est capable de voyager en toute discrétion lorsque son hôte se déplace. Ainsi, en 2018, ce sont 400.000 lieux infestés par les punaises de lit qui ont été répertoriés en France.

Punaises de lit : comment détecter leur présence ?

Les piqûres de punaises de lit surviennent principalement la nuit lorsque celles-ci se sont introduites dans votre lit ou votre matelas afin d’aspirer votre sang, car la punaise de lit se nourrit de sang. À ce jour, ce parasite est incapable de transmettre la moindre maladie ou infection à l’homme. Cela dit, une réaction allergique est possible chez certains individus. En effet, chez les personnes les plus sensibles, les morsures de la punaise provoquent démangeaisons intenses, trouble du sommeil, allergies, lésions douloureuses, rougeurs sur les parties non couvertes, ou boutons groupés, très souvent alignés. Pour d’autres personnes, en revanche, les traces des piqûres n’apparaîtront même pas.

Après avoir piqué, les punaises de lit se cachent dans la mousse des matelas pendant 10 à 12 jours pour digérer le sang ingéré. Leur durée de vie varie de 9 à 18 mois selon leur environnement. Bien que minuscules (4 à 7 mm), les punaises de lit sont aisément reconnaissables grâce à leur forme ovale. Dès lors qu’elles sont installées, plusieurs signes vous permettront de repérer leur présence : la présence d’œufs ovales de très petite taille et de couleur blanchâtre ; des traces de sang sur les draps et les vêtements ; les crottes de punaises de lit qui laissent des traces noires sur les draps ; la persistante d’une odeur sucrée, qui rappelle le vieux ou la moisissure.

Quels traitements contre les punaises de lit ?

Sachez que les punaises de lit aiment les endroits sombres et finissent le plus souvent par se cacher dans les recoins difficilement accessibles, comme les fissures dans le plancher ou derrière le papier peint. Le sommier, la tête de lit, la couture du matelas sont d’autres zones qu’ellent apprécient de coloniser. Dès que leur présence est avérée, il faut agir sans attendre. Lavez tout le linge de maison et les vêtements à une température d'au moins 60 °C, mieux encore, 90 °C pour tous les textiles qui le supportent (les punaises de lit détestent la chaleur). Le logement, quant à lui, doit être nettoyé avec un nettoyeur vapeur à 110°C ou même à 180°C. Tout doit être désinfecté en profondeur : matelas, murs, rideaux, meubles, canapés, planchers, moquette, bagages, etc. Lorsque le matelas de lit ou le canapé sont vraiment contaminés, il est recommandé de les changer.

Il se peut que l'infestation résiste à un nettoyage minutieux, ou même à l'action de produits insecticides achetés en magasin. Dans ce cas, quel traitement contre les puces de lit ? Mieux vaut alors faire appel à l’expertise d’une société de désinsectisation, qui sait utiliser avec sûreté des produits chimiques et biocides qui peuvent s'avérer toxiques pour la santé humaine. C'est pourquoi l'entreprise intervenante doit posséder le certificat Certibiocide, attribuée par le ministère de la Transition écologique et solidaire. En plus de la désinfection locale, une fumigation générale sera réalisée dans tout le logement. Au bout de 15 jours environ, un nouveau passage de l'entreprise sera programmé, afin de détruire les oeufs des parasites qui ont résisté au premier traitement. Ainsi seulement vous pourrez venir à bout des punaises de lit.

 

Crédit image : "punaise des lits" by EN NOIR & BLANC is marked with CC0 1.0


Lire l'article complet, et les commentaires