D.I.S.C.O. en Folies Bergère

par Theothea.com
samedi 30 novembre 2013

D.I.S.C.O.
photo © Bertrand Vacarisas

Aux Folies Bergère, ce sont les spectacles de Roger Louret qui, à partir de 1991, ont ouvert le bal des comédies musicales mettant, alors, la chanson française à l’honneur.

C’est, notamment, grâce aux « Années Twist » en 95 que Vincent Heden effectuait sa première prestation sur les planches de l’illustre Music Hall.

Et voici donc l’artiste de retour en vedette dans « Disco » après avoir, comme bon nombre de ses actuels partenaires, fait les beaux jours, la saison précédente, de « Salut les copains » sur cette même scène.

Sorte de Madame Loyal travestie ici en présentatrice d’un Reality show où l’apprentissage Disco se confondrait avec celui d’une émancipation au feeling de la vie, son personnage d’Estelle excelle dans la composition ambivalente d’un maître de cérémonie apte à décoiffer les meilleurs cabarets internationaux.

Dans le rôle principal de Lucie, Lola Ces qui s’était déjà particulièrement distinguée dans « Sister Act », vient ici relever le défi de la polyvalence chant/danse/comédie en compétitrice volontariste et adepte de la bonne humeur partagée.

Et puis, il y a François (Flo Malley) & Candie (Fanny Fourquez) qui, de manières fort différenciées, vont mettre le pied à l’étrier de Lucie tout en poursuivant eux-mêmes la perspective d’une brillante carrière au prorata de leurs talents artistiques respectifs.

Enfin, le directeur (Jacques Vidal) du Disco-club où se produit le fameux Trio « Coco-Loulou-Darling » (Sofia Mountassir, Jean-Michel Vaubien & Melina Mariale) supervise les progressions de sa troupe afin que les performances hebdomadaires télévisuelles puissent être la garantie d’un audimat en folie.

Bref, cette intrigue en phase avec la modernité médiatique, selon ses appétences en communication, repose sur l’incontestable qualité d’écriture de Stéphane Laporte et d’Agnès Boury qui, de surcroît, elle dirige les acteurs sous la mise en scène virevoltante de Stéphane Jarny.

Ce spectacle est un régal pour les yeux et les oreilles tout autant que pour l’esprit car l’autodérision s’y coltine volontiers avec l’ambition festive cultivée au rythme époustouflant des multiples tubes de l’époque, tels « I will survive », « Money money money » ou encore « Paroles paroles » and so on…

A voir et à revoir aux Folies Bergère pour y apprécier le plaisir intrinsèque de chaque représentation d’ici à la tournée hexagonale débutant en février 2014.

photo © Bertrand Vacarisas

D.I.S.C.O. - **** Theothea.com - de Stéphane Laporte - mise en scène Stéphane Jarny - direction acteurs Agnès Boury - Théâtre des Folies Bergère

D.I.S.C.O.
photo © Bertrand Vacarisas

Lire l'article complet, et les commentaires