« La Femme du Boulanger » c’est lui... Michel Galabru

par Theothea.com
lundi 16 janvier 2012

Président de la cérémonie des Molières en 2011, voici Michel Galabru, étrennant 2012, en costume de boulanger dans son rôle de prédilection pour lequel, tour à tour, Jérôme Savary, 27 ans auparavant, et Alain Sachs, récemment, ont réussi à lui faire admettre qu’« Amable » était devenu, avec le temps, son destin artistique.

En effet, là où Marcel Pagnol avait échoué à lui faire endosser, plus jeune, sur les planches, la succession de Raimu au cinéma, le principe d’évidence aurait finalement fait son œuvre.

C’est pourquoi, si Alain Sachs avait porté l’acteur en triomphe d’audimat pour une unique représentation, lors des fêtes de fin d’année 2010, sur France 2, il leur tardait, à tous les deux, de transposer ce rendez-vous avec le public, sur la scène d’un vrai théâtre où le comédien aurait tout loisir de jouer chaque soir avec sa quatre-vingt dixième année, en toute candeur assumée jusqu’au plébiscite général.

Entouré d’une joviale équipe de méridionaux pur accent, c’est un hymne à la joie qui traverse le théâtre Hébertot, comme porté sur le nuage de la fidélité affective à front renversé.

Telle une fable provençale dont la morale n’aurait de portée que métaphorique, la Pomponnette peut effectivement traverser le plateau, de jardin à cour, pour aller laper son bol de lait, sous les sarcasmes de son maître, c’est bel et bien la boulangère (Dominique Regnier) qui reçoit, 5 sur 5, le message de tendresse à rebours.… et à travers elle, l’ensemble des spectateurs solidaires à 100% avec le fameux cocu de composition.

Ainsi, Michel Galabru est « complètement raccord » avec la preuve par la parodie goguenarde qu’il joue chaque soir sur la palette de nos sentiments tourneboulés par la révolution des mœurs… bien en panne de perspective.

Voici donc l’immense comédien, dans sa superbe interprétation stratégique d’un juste retour sentimental des choses de la vie. Succès assuré jusqu’à satiété.

photo DR.

LA FEMME DU BOULANGER - ***. Theothea.com - de Marcel Pagnol - mise en scène : Alain Sachs - avec Michel Galabru, Dominique Regnier, Bernard Larmande, Roger Souza, Christophe Abrial, Sylvie Genty, Jean Galabru, Marianne Giraud, Maxime Lombard, Christophe Mondoloni, Julien Cafaro & Philippe Uchan - Théâtre Hébertot

 


Lire l'article complet, et les commentaires