Merci France Culture d’exister

par Simple citoyenne
lundi 14 avril 2014

France Culture la Radio intemporelle

S’il y a bien une radio en France qui mérite un véritable hommage, c’est France Culture ; France Culture, une radio aux émissions hors du temps, avec des interviews un peu aériennes, et même parfois, improbables, avec des trésors d’archives fabuleuses, cette radio est un véritable délice de culture pour le cerveau en demande.

Avec des rayonnages entiers de pièces de théâtre, comme à l’exemple, mais parmi beaucoup d’autres, « Le mensonge » pièce écrite en 1966 par Nathalie Sarraute, pièce, récemment passée sur France Culture, sans oublier les lectures, dont la récente, celle de Jeanne Moreau  ; tous les documentaires et les reportages avec l’impression d’être au cœur même de l’événement, et ce, grâce à la prise de son et des bruitages qui raisonnent comme ci vous y étiez et parfois aussi, des silences qui en disent long, c’est également un délice pour les oreilles.

 

 Interviews « originales » ou parfois « étranges »

On tombe parfois sur des interviews originales voire un peu « braques » comme à l’exemple de celle d’une écrivaine dont le livre avait été écrit sans ponctuation. C’est aussi ça les choses étranges sur France Culture ; alors que l’on s’attend à une radio attachée à la règle, c’est complètement inattendu et parfois subversif ; car se payer le luxe d’écrire comme on a envie, quelle chance ! Où parfois même, on tombe sur des invités embarrassants, qui, alors que France Culture lui rend hommage, ( à l’invitée) celle-ci, sous le coup de l’émotion, commet l’impair, mais pas qu’un seul, en déclarant qu’elle n’écoute que rarement la radio sur laquelle elle est invitée et qui en plus, lui rend hommage, et pire, au passage, en cite d’autres, que là, elle écoute. Assez drôle ! 

 

Radio des mille et une émissions et, où, le plus simple, est aussi le meilleur

Des reportages et documentaires impeccablement réalisés sans jugement, pas même dans le ton de la voix des reporters, comme un peu linéaire, pas une once de moquerie et fait avec le plus grand respect pour ceux qui ont été enregistrés pour la radio, car le plus simple est souvent le meilleur. 


Lire l'article complet, et les commentaires