SULLY : mon Pays d’en France

par CHALOT
mercredi 20 janvier 2021

« Sully : mon Pays d'en France »

livre de C''Nabum

358 pages

Book editions

decembre 2020

358 pages

 

Un beau pays et de la nostalgie plein mon panier !

 

L'auteur, conteur, bonimenteur, poète nous remet un manuscrit original où se mêlent

des morceaux de vie de personnages de son enfance, de souvenirs personnels et de contes.

Les personnes « portraitisées » ressemblent parfois, à s'y méprendre, à des hommes et des femmes que des lecteurs comme moi ont connus dans leur village natal, qu'il s'agisse du porteur de vie, de l'homme à tout faire ou du docteur dévoué venant au moindre appel soigner un villageois.

 

Nos villages vivaient ainsi : quand un enfant avait une conduite dangereuse ou incorrecte, il y avait toujours un adulte pour le reprendre et personne n'avait à y redire, surtout pas les parents.

 

Le deuxième chapitre du livre au nom révélateur de « mes universités » est consacré à tous les passeurs qui ont participé à son éducation, ses instituteurs, notamment.

 

N'hésitant pas à souligner ses faiblesses d'alors, notre narrateur revient sur ses carences en orthographe et ses zéros en dictée....Ironie de l'histoire, il écrit aujourd'hui beaucoup et manie la langue française et les mots avec bonheur et maîtrise....Comme quoi ?

 

Plus loin, dans cette même partie ou dans une autre, le lecteur découvre le basculement du monde commencé dans les années 70 et complet aujourd'hui.

 

Cela se passe à Sully mais aussi en d'autres lieux :

« le lavoir ne recevait plus personne, le Ru d'Oison devenait petit à petit ce mince filet d'eau qu'il est désormais même si en juin 2016, il montra à tous qu'il était encore capable de déborder. »

 

Ce voyage teinté de nostalgie au pays de l'enfance de l'auteur se termine par l'incontournable suite de contes et de légendes.

C'est là un délice.

 

Je ne connais pas cette ville qui est l'une des cités arrosées par la Loire, ce fleuve chargé d'histoire de France culturelle et politique mais ce conteur réussit à me la rendre mienne ou presque.... d'autant plus que, natif de Blandy les Tours, petit village doté d'un château fort, je retrouve et c'est curieux, des traits communs entre ces deux communes !

 

Pourtant le Loiret et la Seine et Marne, proches sont très différents !

 

Jean-François Chalot


Lire l'article complet, et les commentaires