Un portrait érotique et explicite de Leda a été découvert à Pompéi

par Carlo Marino
lundi 3 décembre 2018

Un portrait érotique et explicite de Leda a été découvert à Pompéi lors de travaux de restauration dans le cadre de l’un des projets financés par l’UE dans le secteur Regio V de l’ancienne ville romaine. Dans la mythologie grecque, Leda était une princesse étolienne qui devint une reine spartiate. Son mythe a donné naissance au motif populaire de la Renaissance de Léda et du Cygne.

Leda était la fille du roi étolien Thestius et s’appelait donc Thestias. Elle a épousé le roi Tyndareus de Sparta et elle était aussi la mère de Hélène de Troie. La fresque découverte dans une petite chambre à Pompéi représente la belle reine de Sparte dont le corps n’est que partiellement recouvert d’un drap doré. Elle est est en train d’être séduite par Zeus sous la forme d’un cygne. La peinture a été découverte à l’intérieur de la même maison, à l’est de la Via del Vesuvio, où une fresque de Priapus pesant ses organes génitaux a été retrouvée l’été dernier. Les Priapus ornaient le hall d’entrée de la maison, tandis que la petite chambre où le portrait de Léda a été déterré est située derrière un grand parapet. Les techniciens évaluent s’il convient de déplacer la fresque sur un autre site afin de la protéger et de l’exposer au public.

C’est une représentation « unique et intéressante » du mythe grec, a déclaré lundi à l’agence de presse italienne ANSA le directeur du parc archéologique de Pompéi, Massimo Osanna. La grande fresque est unique en raison de « son iconographie particulière, si explicite et sensuelle », a déclaré Massimo Osanna. C’est une image jamais vue dans l’ancienne ville romaine, où l’histoire de la mythologie grecque était très connue. La fresque est de très haute qualité et est supposée s’inspirer de la Léda du grand sculpteur grec Timothée du IVe siècle av.

Les archéologues et les restaurateurs nettoient maintenant la fresque avec ses couleurs étonnantes : le rouge profond du décor, le rose qui rend la beauté de Léda émouvante et le blanc du cygne la séduisant sous son regard. Les couleurs ont été bien entretenues depuis l’éruption du Vésuve, il y a près de 2 000 ans. La maison était très luxueuse, avec un décor percutant, bien que son propriétaire soit toujours mystérieux, mais il s’agissait probablement d’un riche marchand, peut-être un ancien esclave qui voulait élever son statut social en faisant référence aux mythes culturels de haut niveau. Afin de préserver le site, les autres pièces de cette riche demeure ne seront pour le moment pas fouillés.


Lire l'article complet, et les commentaires