Conditions de confinement des patients dans les h˘pitaux psychiatriques :

par Nagy
mardi 23 juin 2020

Prétextant le non-respect des gestes barrières, des patients étaient enfermés dans leur chambre 24 heures sur 24, sans avis médical, alors qu’ils ne présentaient aucun symptôme du Covid-19.
La Contrôleure générale des lieux de privation de liberté Adeline Hazanne a constaté que des patients étaient privés de leurs effets personnels, habillés d'un pyjama en tissu déchirable, parfois sans sous-vêtements. Des chambres sans douche, sans télé ni radio, sans horloge, voire sans chaise (sauf pour les repas). Et surtout, des patients parfois "enfermés à clé 24 heures sur 24", sans aucune décision liée à leur état psychiatrique et "dans des espaces dangereux car non aménagés à cet effet".


Lire l'article complet, et les commentaires