Libérez les vaches !

par Nagy
lundi 13 octobre 2014

 "Il ne serait pas question de pâturage, de rumination à l'ombre du soleil ou à l'abri d'un arbre sous la pluie, de retour à l'étable la panse rebondie, d'échanges affectueux avec un éleveur bio « né dans les vaches », anxieux à l'idée qu'elle l'attende sous l'orage. Non, rien de tout cela. L'usine. Des conditions de travail tracées au cordeau du profit maximum. Un espace clos sur lui-même, une nourriture sans variété (ensilage de maïs-soja - probablement importé, probablement OGM -, compléments médicamenteux), des congénères affligées se croisant à l'entrée de la salle de traite. La salle de traite, trois fois par jour. Des ouvriers humains qui s'activent sans relâche à la machine à traire."


Jocelyne Porcher directrice de recherche à l'Inra, auteur de Vivre avec les animaux, une utopie pour le XXIe siècle (Ed. La Découverte).


Lire l'article complet, et les commentaires