Mediator : la responsabilité civile de Servier confirmée en appel

par Nagy
jeudi 14 avril 2016

Le laboratoire Servier est donc reconnu coupable d'avoir laissé sur le marché un médicament « défectueux » dont il ne pouvait « ignorer les risques ».


Lire l'article complet, et les commentaires