Après deux défaites, au détecteur de mensonges !

par Olivier Bonnet
jeudi 20 avril 2006

Constantin Iakov, principal actionnaire du club roumain National Bucarest, n’est pas content du tout : son équipe vient de perdre deux matchs d’affilée face à des clubs de bas de tableau, d’abord sur son terrain, face à Vaslui (0-1), puis à Jiul Petrosani (2-0). Du coup, l’équipe ne pointe plus qu’à la 8e place du classement, à 10 points du leader, le Dinamo Bucarest, et ses chances de disputer une Coupe d’Europe la saison prochaine sont désormais des plus minces. Alors, histoire de vérifier la motivation de ses troupes, Iakov a décidé de faire passer tous les joueurs au... détecteur de mensonges ! "Il s’agit d’une enquête de moralité pour démontrer que nos joueurs se sont comportés honnêtement contre Vaslui et Petrosani, a-t-il expliqué. Je pense qu’il est normal de vérifier l’honnêteté de ses employés de temps à autre. Je me soumettrai moi-même au test du polygraphe, et l’entraîneur après moi." Les joueurs du National ont-ils fait exprès de perdre ? Sont-ils feignants, ou corrompus ? Mais peut-être ont-ils juste les pieds carrés.


Lire l'article complet, et les commentaires