Le nouveau passe-temps des Franšais.

par Bay
jeudi 9 février 2006

Il est une passion insolite, et encore méconnue, à laquelle s’adonnent des dizaines de milliers de Français, chaque jour plus nombreux.

Une activité de plein air, tenant à la fois du jeu de piste, de la randonnée pédestre, et de la chasse au trésor.

 

 

Ça se nomme « les cistes ». Et voilà en quoi ça consiste.

 

 

Il s’agit de déposer quelque part dans la campagne une petite boîte contenant plusieurs objets, d’indiquer, de façon plus ou moins énigmatique, l’emplacement de la boîte sur le site web consacré à ce jeu. Et d’attendre...

 

 

D’attendre qu’une autre personne inscrite sur le même site découvre la boîte et remplace un objet qu’elle contient par un autre de son choix, en ajoutant un petit mot sur le carnet, à destination des futurs trouveurs.

 

 

C’est tout bête, ça a l’apparence d’un jeu pour enfants, et pourtant ça passionne des gens de tous âges et issus de toutes les catégories socio-professionnelles.

 

 

On compte aujourd’hui plus de 13 000 cistes, principalement en France, mais aussi en Suisse, en Belgique et dans plusieurs dizaines de pays. Le phénomène prend une ampleur que ses concepteurs n’avaient jamais prévue. Et ce n’est pas près de s’arrêter. Chaque mois, des centaines de « cisteurs » rejoignent la communauté. Aucune région n’est épargnée et, quel que soit le lieu où on se trouve dans l’hexagone, on peut être certain qu’il y a une boîte enfouie dans les environs. Le record départemental est détenu pour l’instant par les Yvelines, avec 669 cistes !

 

 

Il faut préciser que cette idée a germé dans le cerveau de Max Valentin, le plus célèbre des cacheurs de trésors, dont la « chouette d’or », d’une valeur de 150 000 euros, n’a toujours pas été découverte. Les premiers à s’y intéresser furent les passionnés de chasse au trésor, avant que la passion des cistes ne s’étende à toute la population.

 

 

Le jeu est inspiré du geocaching, pratiqué surtout aux États-Unis, basé sur la détection d’une boîte à l’aide d’un appareil GPS ; un jeu qui existe Outre-Atlantique depuis des années.

 

 

Ce qui fait l’originalité des cistes, c’est que la localisation du trésor n’est pas donnée sous forme de simple coordonnées, mais par le moyen d’un texte, d’une énigme, qui permet au cacheur de laisser libre cours à sa créativité. C’est sans doute cette liberté, et la totale gratuité de ce jeu, qui sont la cause de son succès.

 

 

Voici quelques liens vers des sites traitant de ce sujet :

 

 

Le site officiel :

 

http://www.cistes.net/

 

 

Celui d’un passionné (Monglane) où le jeu des cistes est très bien expliqué :

 

http://perso.wanadoo.fr/cistes/ (en cliquant sur l’option « articles de presse » on pourra lire de nombreux textes parus sur les cistes dans la presse régionale et nationale).

 

 

Le forum des cistes :

 

http://newforez.phpnet.org/

 

 

Le site du geocaching (en anglais) :

 

http://www.geocaching.com/


Lire l'article complet, et les commentaires