Mieux que les « Martine » : Le Monde de Zo

par Jean Claude BENARD
mardi 29 janvier 2008

Nombreux ont été les internautes à rire aux détournements de la collection « Martine ».

Depuis, à la grande déception de tous, le générateur permettant de créer ces détournements a été fermé.

Ne soyons pas trop triste puisque le ministère des Finances a décidé de créer Zoé.

Moins interactif que les Martine, Zoé est une petite fille qui découvre les bienfaits de la mondialisation.

A noter que cette brochure est destinée aux écoles primaires.

Extraits :

"C’est l’heure d’aller à l’école. Elle retrouve ses camarades et l’institutrice. Dans la salle de classe, Zoé, un peu distraite, écoute son livre d’histoire. Le livre lui raconte l’histoire de la France dans le monde ... / ... Zoé confie au livre son rêve que partout dans le monde, grâce aux progrès de la science, les hommes apprennent à mieux se connaître et que les idées de liberté, d’égalité et de fraternité se répandent."

"En rentrant de l’école, Zoé est un peu fatiguée. En attendant son goûter, elle joue à un jeu vidéo. La console vidéo lui raconte aussi son histoire ... / ... La console vidéo raconte à Zoé que ses petites sœurs voyagent aussi aux États-Unis, dans les autres pays d’Europe, en Asie et en Afrique. En fait, des millions d’enfants dans le monde jouent avec la même console vidéo que Zoé."

"Zoé est rentrée de l’école. Après son goûter, Zoé a mal à la gorge. Elle a attrapé un gros rhume. Son papa rentre à la maison pour s’occuper d’elle et lui donner des médicaments. Le sirop rouge contre le rhume lui raconte son histoire ... / ...

Le sirop raconte aussi à Zoé qu’un grand nombre de médicaments ont pris l’avion pour aller en Afrique. Sur place, au Congo, par exemple, des médecins et des infirmières soignent des enfants africains, pour les guérir des mêmes maladies que Zoé."

Nous préférons vous laisser découvrir la brochure en ligne (surtout les illustrations) par vous-même. Vous allez adorer Zoé au pays de la mondialisation des bisounours.

Merci Mme Lagarde et M. Woerth pour ce grand moment de pédagogie.

Sources
La Mondialisation.fr


Lire l'article complet, et les commentaires