Obama Úlu : Un mois et un mug !

par Eric Donfu
vendredi 5 décembre 2008

Exclusif : L’équipe de campagne de Barack Obama vient de lancer un mug collector pour Noël, une façon de récupérer des fonds pour combler le déficit de la campagne victorieuse. L’occasion d’un clin d’oeil pour Eric Donfu, qui a suivi la campagne du nouveau président.

« Barack Obama est une star. Il capte l’imagination des gens  » estime Dave Senay, président de Fleishman Hillard, agence spécialisée notamment dans la communication politique, lors d’une conférence à Sciences Po consacrée à la stratégie du candidat démocrate sur internet, le 30 juin. Mais aujourd’hui le « président élect » travaille et travaille vite. Son équipe va être bouclée dans des délais records, et personne ne l’a surpris récupérant de son année électorale à plates coutures… Il est vrai qu’à 47 ans, et avec une taille mannequin, le nouvel homme fort des Etats-Unis a la forme. Une forme qu’il devra désormais entretenir dans les salles de gym de la Maison Blanche, son club de sport n’étant plus accessible à ses trente gardes du corps ni facile à survoler par les hélicoptères de surveillance… 

Mais, pendant que le président réunit son équipe de transition, son équipe de campagne fait les comptes et cherche des recettes nouvelles. En effet, après avoir refusé le financement public et battu un record de dépenses. En effet, entre le 21 et le 28 octobre, les démocrates ont dépensé 21,5 millions de dollars, contre 7,5 millions pour le camp rival. Pour le mois d’octobre, la facture du démocrate atteindrait 100 millions de dollars, un chiffre historique. Le résultat a été au rendez-vous, mais pas tous les donateurs particuliers. Alors, une fois l’élection acquise, comment payer l’addition ? Le salaire du Président et de son vice Président ne suffirait pas. Hillary Clinton n’a plus un sou et a même été soulagée d’une bonne partie ses dettes par Obama lors de son ralliement. Maintenant qu’il est Président, que ses conversations téléphoniques sont enregistrées et que le grand jury surveille ses faits et gestes, le rigoureux Obama ne veut plus entendre parler de « fund raising ». Même le marché noir des places pour l’inauguration Day a été dénoncé par ses amis. Alors, comment faire ? Les tee-shirts de la campagne ont déjà été reproduits en chaine par les chinois et les indiens, et il est difficile de relancer les internautes avec une victoire de Mc Cain ( qui a dépensé trois fois moins que son rival) comme levier pour recueillir 5, 10 ou 20 dollars !

Un vrai casse tête pour le nouveau président, de quoi gâcher son breakfast sacré. Vous savez, ce petit déjeuner avec 8 fines tranches de bacon, 4 tomates ,4 tranches de pain de mie 8 œufs du sel et du poivre à accompagner avec du café allongé au lait et du jus d’orange fraîchement pressé. Même si, au lieu des œufs au plat, on peut faire des œufs brouillés, et si c’est très agréable pour un réveil tardif d’hiver, il ne faut pas abuser, car c’est assez calorique… "Et il n’y a plus la campagne électorale énergétique pour éliminer, et le stress de la crise et de la fonction donne de l’appétit !

Même s’il ne prend qu’une salade de fruit, c’est peut-être perdu dans ses pensées, dans sa grande maison de Chicago transformée en camp retranché, alors que Malia, 10 ans et Sasha, 7 ans, cherchaient leurs mugs illustrés au petit déjeuner, que l’homme le plus puissant du monde a peut-être poussé ce cri improbable : « Euréka » En effet, Le mug ! Bon sang mais c’est bien sûr ! Pour son Obamania quotidienne, le matin, avec les corn flakes, les familles américaines vont se jeter sur le mug obama collector ! Et ça, les chinois et les indiens n’y ont pas encore pensé !

Aussitôt dit, aussitôt fait, les deux millions d’internautes fidélisés par son équipe dans le monde ont reçu une offre « Treat yourself or a loved one to a limited edition Obama coffee mug » Certes, le design est très présidentiel, gris bon ton, classe, quoi. Mais ce mug à 15 dollars ou plus, proposé du 15 au 25 décembre est présenté comme le cadeau de Noël idéal. Innovant déjà avec son site présidentiel participatif change.gov, Obama innove aussi en continuant à faire campagne par la vente de produits dérivés, sur son site de campagne toujours ouvert. Au moins, le financement de sa campagne se fera peut-être aussi par toutes ces soccer mom qui ont contribué à la victoire en ne tombant pas dans le panneau de Sarah Palin !

Alors, qui veut être un petit père Noël pour Obama et s’exercer à lire ses pensées dans le mug collector ?

 

Eric DONFU

 


Lire l'article complet, et les commentaires