Un service de plus

par Dancharr
samedi 2 mars 2013

Les grandes signatures, les belles analyses, les beaux discours, c’est bon pour le prestige, la revue de presse de France Inter, l’égo du rédacteur en chef mais ce qui intéresse monsieur Dupond, la boulangère, l’épicier, c’est la petite annonce où il va dégotter la belle occase.

Le succès des grands médias, d’Amazon, du Chasseur français, de Métro, du Journal Officiel n’est pas ailleurs.

Agoravox, modèle de l’innovation permanente, fidèle à son credo libertaire, va révolutionner la petite annonce, ouvrir l’offre et la demande en donnant aussi leur chance aux animaux, aux objets, aux sentiments, aux rêves aux espoirs aux valeurs éternelles.

Lançons des avis de recherche, ouvrons des bourses d’échange, sans censure, sur mesure, sans tabou, pour faire plaisir et sourire.


Lire l'article complet, et les commentaires