trop ruminer

par C’est Nabum
mercredi 8 novembre 2023

 

La vache revendicatrice

 

 

En ruminant, elle regardait passer le train

Espérant que celui-ci en cache un autre

Il faut dire que notre animal manquait d'entrain

Les journées sont longues dans un pré d'épeautre

 

La triste existence que la sienne

Le long de cette redoutable voie ferrée

Sans même avoir une route mitoyenne

Pour varier les plaisirs au cours de la journée

 

Comble de malchance pour la malheureuse

Elle côtoyait une ligne à grande vitesse

De cette situation des plus scabreuses

Un torticolis justifiait sa tristesse

 

Elle regrettait l'heureuse époque de la vapeur

Quand cet innocent loisir prenait tout son temps

Tandis que le fermier faisait encore son beurre

En lui donnant de délicieux aliments

 

Depuis, par la faute de la traçabilité

Elle supporte un passeport humiliant

Deux boucles en plastique dans les trous de nez

Qui ne cessent de la démanger à chaque instant

 

La bête rumine son exaspération

Songeant à faire une rétention de lait

En guise de légitime protestation

Pour cet insupportable sort qui lui est fait

 

Tout va à vau l'eau s'exclame notre vache

Qui bêtement ignore tout de l'orthographe

Elle envisage de jouer à la bravache

Devant une palanquée de photographes

 

Quand son souhait fut étrangement exaucé

Elle monta dans notre grande Capitale

Au salon de l'agriculture fut exposée

Pour elle, une opportunité idéale

 

Devant notre précieux Président médusé

Notre vache exprima ses nombreux griefs

D'une énorme bouse largement télévisée

Un geste qui ne manquait pas de relief

 

Quand sa garde prétorienne dépassée

Dut essuyer la colère du personnage

Elle abattit sans sommation le bovidé

Pour cet odieux attentat à son image

 

Il est des combats qu'il conviendrait de mener

En prenant de sérieuses précautions

Il convient de ne marcher sur certains pieds

Cela peut tourner à votre confusion

 

 

Chanson

Sylvie Muller et Guy Couralet

 


Lire l'article complet, et les commentaires