Au fond droite !

par Papybom
mardi 6 mars 2012

Assurément, ce journaliste n’a pas saisi l’humour de son titre. (1).

Dans une réception, inlassablement la maitresse de maison utilise cette formule. Grace au confort moderne, on ne vous indique plus : La cabane au fond du jardin.

Dans ce lieu d’aisance, nous pouvons nous soulager sans tomber dans la scatologie. Ne boudons pas les avantages de notre civilisation. Sauf pour certaines propriétés du Cap Nègre, comme l’illustre le combat du gendre" de la famille Bruni-Tedeschi, le raccordement au tout à l’égout ne pose pas de problème. Certains Préfets étant plus rapides que M. Jacques Laisné.

Grace à l’invention de l'Américain Joseph Gayetty, nous ne sommes plus obligé d’emmener le programme des hommes politiques. Sans avoir fait de grandes recherches, (sauf sur ce lien) je soupçonne que cette action soit à l’origine de cette expression familière « s’en torcher »

Dans la bonne société, il est d’usage de ne pas s’attarder dans le lieu. L’architecte peut y avoir fait un travail remarquable, évitons d’en parler avec délectation et de confondre l’orthographe des deux mots si proches.

Pour remplacer le chant des oiseaux qui nous accompagnait au fond du jardin, on trouve des diffuseurs de fonds sonores, qui s’enclenchent automatiquement au verrouillage intérieur de la porte. Le murmure d’une cascade pouvant en plus avoir des effets bénéfiques pour une certaine paresse physique. Et en cas d’une file d’attente, derrière la porte, le chant du vent dans les arbres, atténuera celui d’un autre vent.


Ce travail de recherche pourrait me faire attribuer le « 41e fauteuil  ». Mais gardons-nous de toute vanité. Un fauteuil n’est qu’un siège. Et dans le cas de cet article, mon regard serait enclin à se tourner vers cette chaise


Par contre, je vous déconseille fortement de suivre ce lien. C’est vulgaire et indigne de vous !


Et voila le travail. Enfin, vous êtes de retour ? c’est déjà une bonne chose. C’est comme en politique, nous savons pertinemment qu’en suivant un programme,(ou un lien) nous allons au devant des déceptions. Et pourtant, un rédacteur moyen, même pas un journaliste, vous en parle, et vous foncez !  


Pour en finir avec cet article philosophique, souvenez-vous des conseils de votre auto-école :


En appuyant à fond sur la pédale de droite, la vitesse risque de vous faire quitter la route.

En appuyant à fond sur la pédale de gauche, vous perdez votre motricité. Danger ! 

En appuyant délicatement sur la pédale du centre, nous freinerons le véhicule France sur la descente aux enfers. 

L’article (1) du chapô : Sarkozy, au fond à droite. C’est effectivement sa place, et nous serons nombreux à vouloir tirer la chasse !

Illustration  : baetlanguedoc.blog50.com


Lire l'article complet, et les commentaires