L’humour de Dieu

par ZEN
mercredi 14 septembre 2011

Bon Dieu !

La réalité est si affligeante ces temps-ci que l'on a envie de se tourner vers le Grand Ordonnateur et de lui demander : c'est quoi c' bordel ?

Heureusement, Il a de l'humour...
Il s'est même arrangé, le facétieux, pour laisser les hommes se mettre tout seuls dans le caca, en laissant les saigneurs de la finance se prendre pour des dieux...
Pas sympa, mais c'est son côté joueur...


On en a un autre exemple : comment a-t-il pu créer une bestiole pareille, presque inclassable, qui a donné des cauchemars à Kant ?

Et pourquoi, au lieu de faire un boulot correct et achevé du premier coup, a-t-il tant bricolé et mis à la poubelle tant d'espèces loupées, sans avenir, non abouties ?
Trop d'improvisations...
Un grand amateur, je vous dis...
_On va dire que c'est le jeu du hasard et de la nécessité.
Mais non ! Dieu s'est amusé, comme l'enfant qui fait des dessins au brouillon et les jette avec jubilation...
Il n'est pas le calculateur qu'avait imaginé Leibniz, ni ne s'identifie à l'ordre impersonnel de la nature vue par Spinoza.
Contrairement à ce qu'affirme Einstein, il joue aux dés.
Il est plus proche de l'ivresse, de la démesure dionysiaque que de la rigueur appollinienne
C'est un dieu enfantin qui n'en fait qu'à sa tête...en toute innocence.

On ne peut lui reprocher d'être distant ou bégueule, il répond même si on l'interpelle, et pas forcément en termes choisis et sentencieux.
Il ne se froisse même pas si on blague sur son compte
Les athées s'y mettent... . Il faut dire qu'ils n'ont pas de mérite. Ils le cherchent...
C'est plus laborieux pour les croyants. Mais certains font des efforts.
Des hommes plus ou moins célèbres font aussi leur intéressants en jouant aux esprits forts...
Mais Dieu reste cool. Il en a vu d'autres...
En parcourant le net dans de ses nombreux loisirs (il faut bien tuer le temps !), Il rigole bien des conneries le concernant .

Documents joints cet article


Lire l'article complet, et les commentaires