Vapeur sous le voile !

par Papybom
samedi 24 mars 2012

Un arbitre a refusé de diriger un match entre Narbonne et le Petit-Bard Montpellier, les joueuses visiteuses s'étant présentées sur le terrain la tête couverte d'un foulard. Au début de mars, l'IFAB, organe gardien des lois du foot, s'était dit favorable au port du voile dans les compétitions organisées par la FIFA, qui donnera sa décision finale le 2 juillet.

Doit on y voire, derrière la prise de position des instances sportives internationales le poids économique de certains pays du Moyen-Orient, notamment du richissime Qatar, organisateur de la Coupe du Monde en 2022 et qui, à travers sa chaîne Al-Jazira Sport, a acheté des droits de retransmission de matches de football.


L'intégration des athlètes musulmanes voilées dans le football féminin est en passe d'être actée par les plus hautes instances du football. L’IFAB, qui régit les lois de ce sport, s'est déclaré, samedi 3 mars dans un communiqué commun avec la FIFA, pour l’autorisation du port du voile lors des compétitions organisées par la FIFA.

En réalité, "en France, d'un strict point de vue de la loi, une joueuse peut porter un voile", précise une source du ministère de l'Intérieur citée par Le Parisien. "La loi interdisant le port de signes religieux ostensibles du 15 mars 2004 ne concerne pas les enceintes sportives.

La décision finale ne sera entérinée que le 2 juillet prochain à l'occasion d'une réunion spéciale, en l'attente du « résultat d'un examen accéléré de toutes les questions liées, notamment sur le plan de la santé et de la sécurité ».

Jean-François BOURG, qui a longuement analysé les implications économiques du sport exprime la crainte d'une "subversion du sportif par l'économique". Il n'y aurait plus d'enjeux sportifs qui ne soient commandés par des enjeux économiques. "Le football professionnel dépend majoritairement pour son financement de l'intervention d'acteurs extra sportifs (chaînes de télévision, sponsors, collectivités locales) et non plus de la participation du public du stade. Avec une telle subordination, I’ impératif de la victoire se substitue aux dimensions ludiques." N’oublions pas que dès la fin du 19ème siècle, quelques-unes des premières firmes multinationales européennes créent ou bien soutiennent une équipe : les constructeurs automobiles Fiat (Juventus de Turin, 1897) et Peugeot (F.C. Sochaux, 1925)…

Le nouvel ordre économique qui s'impose dans le monde du football est-il effectivement en train d'influencer d'une manière déterminante l'organisation actuelle du jeu ? Moi, je ne fréquente pas les stades, mais vous qu’en pensez-vous ?

La discussion sur le port du voile lors des matches avait été mise à l'ordre du jour à l’issue d'un séminaire sur le football qui s'est tenu à Amman, en Jordanie, en octobre 2011. Pour approfondir « Quand religion rime avec ballon rond  ».

 

Par chance, cela n’arrivera pas avec le Rugby. C’est un cordonnier, un certain William Gilbert, nom bien connu des amateurs du genre, qui fournissait les ballons en vessies de porc…

 

Sous le voile des joueuses flotte une vapeur de pétrole et pas de Pétrole Hahn.

Pour vous détendre, une autre illustration avec un prêtre qui aime le rugby.

Illustration : http://www.lexpress.fr/actualite/sport/porter-le-voile-et-jouer-au-football-c-est-possible_1095117.html

Documents joints cet article


Lire l'article complet, et les commentaires