Les stars pipole boucliers humains sandwich

par Lisa SION 2
lundi 6 septembre 2010

Si vous désirez devenir une star un jour, et donner dès maintenant un coup de punch à votre activité internétique, vous n’avez qu’à dire que vous êtes entré, à l’aide de votre faux pseudo Jorg Clownet sur votre compte Fesse-bouc, en relation avec Claudia Shiffon et même qu’elle vous a montré ses seins en direct dans une vidéo disponible uniquement pour vos « amis ». Immédiatement, pour cette simple fausse bonne raison, vous verrez se bousculer les visites pour vérifier. Mais, tout le profit sera d’abord pour la pub et ce fameux rendez-vous des mouches sur le fumant gâteau tout nouveau tout chaud. Touiteur, comme le précédent cité, exigent vos inscriptions pour entrer dans le grand tournez-manège-infernal, et inutile de vous dire le nombre de pubs qui vont envahir votre boite mail dès le clic final d’inscription. C’est simple, toutes les stars à la mode sont maintenant incitées à y ouvrir un compte au point qu’il devient difficile d’entendre parler de ces sites sans qu’ils soient assimilés à l’une d’elles...et réciproquement, car le contraire est aussi vrai.

"Rémi Pflimlin prend ses fonctions aujourd’hui. Moi je prends mes fonctions sur touitteur dès maintenant."... ... « Un événement étonnant est survenu sur le net. Aussi vite qu’elle était venue sur touitteur Arlette Chabot en est repartie. »... … « Toujours aux aguets sur touitteur en début de semaine, le dandy geek David Abiker y avait souhaité la bienvenue à Arlette Chabot... » C’est de cette façon qu’un site visité comme lepost se charge de lier des noms connus à cet autre site à la mode. Ainsi, tous ceux qui croient pouvoir devenir l’ami de ces personnages médiatiques et qui rêvent de discuter avec eux sur des sujets graves ou ils vont pouvoir développer sur cent quarante caractères un sujet important, s’inscrivent et tout le monde est content.

En effet, une star peut être aujourd’hui assimilée au produit qu’elle vante dans les campagnes de pubs, et le simple nom de Nescaffo est immédiatement assimilé à Jojo Clownet, devenu pour l’occasion simple homme sandwich. Quelle désillusion pour lui qui se croyait artiste, acteur de charme, plaisant, élégant et souriant. Le voici placardé d’une marque de boisson à l’usage de drogués de la pause, capables de supporter le bruit inélégant du turbo compresseur de vapeur qui sonne comme un long et désagréable pet, c’est à dire loin du tempérament de cet homme calme et serein. Mais, qui paye cette grande campagne de publicité et l’acteur éphémère au cinéma pour ce café x fois plus cher que l’ancien... ? Mais, c’est vous qui le payez très cher, même si le percolateur est à quinze euros, c’est trois cent en fin d’année ?

Ce sont ces mêmes star qui se voient désormais encouragées à participer à ces films où tous passent leur temps à téléphoner dans la rue, au volant ou au lit, dix, vingt fois durant l’heure et demi, voire, les cinquante deux minutes de la série à la mode. Tout le charme de ces acteurs qui fanatisaient des spectateurs dans certaines scènes de séduction, et qui déclenchaient l’admiration, montrant l’exemple dans des scènes d’approche extrêmement bien ficelées... aujourd’hui, ces scènes sont interrompues par une sonnerie à la gloire d’un artiste mort, d’une trompette militaire, ou de tout autre tue l’amour tristement déstabilisant, voire même, débandant. En somme, si vous voulez transparaitre à votre star préférée et séduire tous les plus beaux mannequins qui piétinent autour de vous, le must pour vous est de téléphoner avec le même appareil, obligatoire, en attendant que votre café soit prêt. Vous avez le droit de croire que c’est imparable, tout autant que si la star de vos rêves déclarait avoir un jour gagné à la loterie.

Depuis quelques décennies, ces mêmes acteurs qui généraient dans nos affects ces sentiments les plus nobles, et faisaient chavirer le cœur de leurs admirateurs, apparaitront surtout dans ces courts messages télévisuels publicitaires permanents et bi ou tri-horaires. Ceux-ci viendront interrompre régulièrement et brutalement les séries quotidiennes devant lesquelles s’endorment les retraités pendant l’heure de la sieste apte à la digestion, et juste pour vanter les bienfaits d’un nouveau produit pharmaceutique inventé pour calmer le palpitant. Bientôt, des chanteurs célèbres morts d’overdose de barbituriques résonneront bientôt en fond musical de messages continuels, vantant les bienfaits des nouveaux produits pharmaceutiques qu’il est conseillé à chacun, au vu de sa fragilité due à l’age avancé, d’avoir toujours sur soi en cas d’attaque. Il y a deux problèmes à la clé :

Le premier, quand ces messages participent toute la journée à vous inciter, vous inviter, que dis-je, à vous obliger x fois par jour, tous les jours de la semaine jusqu’à tard dans la nuit, et donc de par ce simple fait, deviennent fatigants, usants, et même, énervants, ne participent-ils pas ainsi à faire nerveusement pression sur chaque instant de votre quotidien de retraité méritant d’être enfin tranquille ?

L’autre, encore pire, est que vous avez dans la poche de quoi vous projeter en quelques minutes dans le paradis de ces stars qui vous fascinaient et qui sont mortes d’overdose, accros à ces substances qui, en une seule boite, peuvent devenir subitement nuisibles si elles vous tuent.

Documents joints cet article


Lire l'article complet, et les commentaires