Clash Evra-Duverne : les Bleus en grève !

par William Castel
dimanche 20 juin 2010

Les joueurs de l’équipe de France refusent l’exclusion de Nicolas Anelka, et ont décidé de ne pas s’entraîner ce dimanche. Echaudé par cette attitude, le préparateur physique Robert Duverne s’en est pris au capitaine Patrice Evra. Raymond Domenech a dû s’interposer entre les deux hommes, prêts à en venir aux mains.
 
L’équipe de France explose littéralement ce dimanche après-midi. On vient d’apprendre, vers 16h30, que Patrice Evra, le capitaine des Bleus, et Robert Duverne, le préparateur physique de l’équipe, ont eu une vive altercation alors que débutait l’entraînement quotidien à Knysna.
 
Le ton est monté entre les deux hommes alors que le reste du groupe était en train de saluer des supporters. Robert Duverne s’en est pris à Patrice Evra alors qu’il s’entretenait avec le sélectionneur. Le préparateur physique de l’équipe de France a été maîtrisé par Raymond Domenech. Duverne a ensuite quitté la pelouse en jetant son chronomètre par terre. Comme le note RTL, les joueurs étaient "venus sans leurs chaussures à crampons, ils n’avaient pas l’intention de s’entraîner, ce qui semble avoir causé l’altercation entre Evra et Robert Duverne".
 
Plus tard dans la journée, Robert Duverne a donné, sur RMC, les raisons de son vif échange avec le capitaine des Bleus : "Patrice Evra est venu m’annoncer que les joueurs ne participeraient pas à l’entrainement. Je me suis énervé car on joue un match capital dans 2 jours et on n’a pas le droit d’anéantir nos dernières chances. On est dans une situation difficile mais pas impossible. Je n’ai pas eu de clash avec Patrice, je suis quelqu’un d’entier et qui a réagi vivement car j’étais déçu." Il a par ailleurs tenu à préciser qu’il n’était pas le "traître" qui a révélé les propos de Nicolas Anelka à la mi-temps de France-Mexique.
 
 
Malgré le chaos actuel, les Bleus affirment donc qu’ils joueront mardi contre l’Afrique du Sud et feront tout pour essayer de se qualifier. Une question se pose néanmoins : comment peuvent-ils raisonnablement aborder un match de Coupe du Monde dans un tel désarroi ? Et comment éviter un nouveau naufrage sportif ? Quoi qu’il en soit, le football français s’enfonce chaque jour un peu plus dans la honte. Triste fin de règne pour Raymond Domenech.

Documents joints à cet article


Lire l'article complet, et les commentaires