FC Barcelone : Plus qu’une lešon de foot, une lešon de vie !

par Ocean tandu
mardi 31 mai 2011

3 jours se sont écoulés depuis la victoire du F.C Barcelone sur l'équipe de Manchester United au stade Wembley (3-1). Revenons sur un moment d'intense émotion lors de la rencontre. Carel Puyol passe son brassard de capitaine à Eric Abidal, le français opéré d'une tumeur au foie en mars dernier, à la fin du match. C'est probablement le plus beau geste de cette finale. Les jours du Barça donnent une leçon d'humilité et de partage aux amoureux du ballon rond ! 

L'affiche Barcelone - Manchester United comptant pour la finale de la league des champions était une affiche haute en couleur. Les mancuniens qui avaient réalisé une saison parfaite alors se mesurait au grand barça ! L'affiche était très prometteur. 90 000 spectateurs dans un Wembley ravi d'accueillir pour la deuxième fois les débats entre ces deux géants européens.

Le match

Le stade de Wembley réussi parfaitement aux blaugrana qui, pour la quatrième fois de leur histoire, viennent de rafler une finale de la ligue des champions, confirmant superbement le statut de meilleure équipe du monde du F.C Barcelone. Ce n’est pas Sir Alex Ferguson, le sélectionneur de Manchester United, qui dira le contraire. Moins encore son emblématique chewing gum !

La victoire du Barça de ce weekend, devant plus de 90 000 spéctateurs, sera inscrite à n’en point douter en lettres d’or dans les annales du Footbal. Une fois de plus, la machine infernale des blaugrana a n’a pas démenti sa réputation. La mécanique des catalans a tout d’abord réussi à contenir les assauts des mancuniens lancés dès le début de la rencontre, avant finalement d’imposer aux anglais son majestueux style de jeux.

Pedro, le premier, ouvre les débats à la 27 ième minute sur une maginifique passe de Xavi profitant d’un léger manque de vigilance du français Patrick Evra, qui un temps avait lâché son couloir gauche.

La réaction des mancuniens ne tardera pas à venir car Wayne Rooney, très motivé lors de cette confrontation, va réduire le score à la 34 ième minute remettant les compteurs à zero. Bref répis pour les mancuniens. A l’heure de jeux, les poulins de Sir Alex se sont même mis à rêver d’un possible retournement de la situation. C’était sans compter le monstre du Barça Léo Messi un peu en retrait en première période.

Dès la reprise, l’équipe chère à Josep Guardiola va mettre en branle sa machine destructrice. Le jeune prodige argentin, Léo Messi, inscrit le deuxième but du barça à la 52 ième minute d’une magnifique frappe face au néerlandais Van der Sarr, qui disputait le dernier match de sa carrière, impuissant. A la 69 ième minute, David Villa scelle le sort du match d’un magnifique tir enroulé, lequel permet aux catalans de s’adjuger définitivement le titre. Les anglais désarçonnés et humiliés de courir derrière les balons ne se relèveront jamais.

Les coéquipiers d'Abidal lui rendent honneur !

La plus belle leçon de cette finale viendra de Carol Puyol, entré peu avant le coup de sifflet final. Le capitaine catalan passera son brassard à Eric Abidal à la fin du match. Le français a eu le privilège de tenir dans ses mains le premier la coupe aux grandes oreilles. Eric avait repris la compétition le 3 mais derniers après avoir été éloigné des terrains pendants deux mois suite à une tumeur cancéreuse au foi.

Le Barça nous donne plus qu’une léçon de Foot, une léçon d’humilité, de cohésion et d’amitié.


 


Lire l'article complet, et les commentaires