Il n’y a pas que les sportifs qui se dopent...

par escatafal
lundi 18 août 2008

Après l’exploit d’Usain Bolt, j’ai l’impression que ça va recommencer, c’est-à-dire qu’on va davantage parler dopage que des 9,69 s au 100 m.

Et pourtant qu’il était beau à voir cet athlète longiligne s’extirper des starting-blocks, se relever, et accélérer, accélérer jusqu’à 20 mètres de l’arrivée où, ayant course gagnée, il déroula littéralement en regardant à droite ses adversaires, terminant les cinq derniers mètres avec des pas de contentement, tout en frappant avec ses poings sur sa poitrine. Pour sûr, avec un adversaire qui le poussait un peu dans ses retranchements, plus un petit vent, il faisait moins de 9,60 s. Et je suis persuadé que, s’il maintient ce pic de forme encore quelques jours, il va faire passer de vie à trépas le record du monde de Michael Johnson sur 200 m (19,32 s).


Voilà pour les faits avec une pensée pour un homme qui ne sera sans doute jamais champion olympique en individuel, Asafa Powell, mais qui a reconnu sportivement sa défaite. Cela dit, il aura quand même (sauf incident) une médaille d’or autour du cou samedi prochain, jour de la finale du relais 4x100, car même avec 3 m de retard Bolt rattrapera n’importe quel adversaire dans le dernier relais. Cela ne veut pas dire pour autant qu’il prendra le dernier témoin avec 3 mètres de retard car, outre Powell, les deux autres coureurs de l’équipe de Jamaïque sont aussi très rapides.

Revenons donc sur le sujet dont on parle déjà dans tous les journaux, notamment français, le dopage. Bien sûr, certains vont trouver que je prends peut-être des risques, mais je m’en moque car j’aime le sport et les exploits qu’il génère. J’ai fait du sport dans ma vie, hélas pas au niveau que j’espérais dès mon plus jeune âge. Je n’étais pas assez doué pour jouer au rugby dans un grand club, je ne courais pas assez vite pour être un bon sprinter, et je grimpais trop mal pour gagner des courses cyclistes. Mais je n’ai jamais été jaloux de n’être doué pour aucun des sports que j’aimais. Au contraire, j’admire, plus que tout, ceux qui peuvent faire ce que, comme tant d’autres, je n’aurais jamais pu réaliser.

Voilà pourquoi quand je vois un athlète, un cycliste réaliser un exploit, je ne me pose pas trop de questions. Bien sûr, je suis déçu quand j’apprends qu’un athlète est contrôlé positif, car je me dis qu’il a amélioré ses performances artificiellement, mais s’il triche il finira par se faire prendre. Certains ont emporté leur secret dans la tombe, mais chacun sait reconnaître les performances hallucinantes et les autres. Aujourd’hui, la détection a fait de gros progrès, et celui qui se dope joue quand même à la roulette russe. Cela étant, même en étant « chargé à bloc », comme on dit, je n’aurais jamais couru le 100 m en moins de 11 s. Avec mon vélo, je n’aurais jamais fait 5 km sur une piste en 6 mn ni même en 7 mn, et je n’aurais jamais parcouru, lancé, 200 m en 11 ou 12 s.

Et puis, est-ce que le dopage aide tellement un athlète, un coureur ? Sans doute, mais je suis convaincu qu’on peut gagner sans se doper. Je suis certain que Stéphane Diagana, pour ne citer que lui, ne s’est jamais dopé. Cela ne l’a pas empêché d’être champion du monde du 400 m haies et du 4x400 m, champion d’Europe et recordman d’Europe. Et puis, pour terminer, comment se fait-il qu’on s’acharne à ce point sur les sportifs qui se doperaient pour réaliser des performances ?

Qui se soucie de ceux qui boivent cinq ou dix cafés par jour, pour travailler plus tard et plus longtemps, ce qui est une forme de dopage. Et je pourrais citer bien d’autres exemples, dont la médecine est si fière, qui améliorent la vie des gens plus particulièrement des hommes qui prennent de l’âge. N’est-ce pas là aussi du dopage, et est-on bien assuré qu’on ne joue pas avec sa santé ? Alors que ceux qui critiquent le sport le fassent si cela leur fait plaisir, mais qu’ils nous laissent apprécier tranquillement l’exploit que représente 9,69 s au 100 m en courant, ou 4 mn 15 s sur 4 km juché sur un vélo.


Lire l'article complet, et les commentaires